Gaza : la Ligue arabe prend la communauté internationale à parti

  • A
  • A
Gaza : la Ligue arabe prend la communauté internationale à parti
@ Reuters
Partagez sur :

DIPLOMATIE - réunis au Caire, les membres de la Ligue arabe ont exhorté la communauté internationale à défendre la vie des Palestiniens. 

L'info. C'est une déclaration purement symbolique mais importante dans le contexte tumultueux de la situation au proche-Orient.La Ligue arabe a exhorté lundi la communauté internationale à protéger la bande de Gaza, où une offensive de l'aviation israélienne a tué en sept jours plus de 170 Palestiniens, quelques heures avant une réunion des ministres arabes des Affaires étrangères. Lors de cette rencontre d'urgence prévue au Caire, les ministres se sont fixés pour but de "définir une position arabe commune" alors que les violences ne faiblissent pas dans l'enclave palestinienne où l'Etat hébreu poursuit ses frappes en riposte à des salves de roquettes palestiniennes.

>>> Lire aussi le reportage de notre envoyé spécial avec les réfugiés palestiniens

"Protéger les Palestiniens". Dans un texte préliminaire, qui sera soumis aux ministres, la Ligue arabe réclame ainsi "des actions rapides pour faire cesser immédiatement l'agression israélienne à Gaza et pour protéger les Palestiniens". "Il n'est plus possible de rester silencieux face aux raids (israéliens) sur Gaza", affirme encore le texte, "la communauté internationale doit intervenir par le biais de ses institutions légales et humanitaires pour protéger le peuple palestinien".

>>> Lire aussi l'analyse de Jean-Yves Le Drian sur la situation

La mort frappe en Cisjordanie aussi. Dimanche, le président palestinien Mahmoud Abbas avait demandé à l'ONU de placer officiellement l'État de Palestine "sous (son) système de protection internationale".Israël poursuit ses raids aériens mais n'a toutefois pas mis à exécution jusqu'ici sa menace d'intervention terrestre, alors que les appels internationaux au cessez-le-feu restent sans effet au septième jour d'une offensive visant à stopper les tirs de roquettes du Hamas palestinien.Et lundi matin, pour la première fois depuis le début de l'opération israélienne à Gaza, un Palestinien a été tué en Cisjordanie occupée, dans des heurts avec l'armée au sud de Hébron.