Gaza: Israël attaque la direction du Hamas

  • A
  • A
Gaza: Israël attaque la direction du Hamas
@ REUTERS
Partagez sur :

L’aviation israélienne a annoncé qu'elle allait mener d'autres raids contre le Hamas à Gaza.

L'escalade de la violence fait de nouveaux morts. Le chef des opérations militaires de la branche armée du mouvement islamiste palestinien Hamas a été tué mercredi dans un raid israélien à Gaza. Un évènement qui s'inscrit dans un contexte de fortes tensions entre Israël et le Hamas.

14.11-Ahmed-al-Jabari

Ahmad Jaabari visé par un raid israélien. Le chef militaire opérationnel du Hamas, Ahmad Jaabari a été tué et son garde du corps blessé, a-t-on appris de sources concordantes. "Le martyr est Ahmad Jaabari", a déclaré un médecin des urgences de l'hôpital Al-Chifa de Gaza, le Dr Aymane al-Sahabani, des informations confirmées de source de sécurité du Hamas sous le couvert de l'anonymat. Auparavant, Achraf al-Qoudra, porte-parole des services de santé du Hamas, au pouvoir à Gaza, avait annoncé qu'un Palestinien avait été tué et un autre blessé dans un raid israélien sur une voiture dans la ville de Gaza, sans préciser leurs identités.

Israël et le Shin Beth visaient Ahmad Jaabari

Puni pour ses activités terroristes. "L'armée israélienne a visé Ahmad Jaabari, chef de la branche armée du Hamas dans la bande de Gaza", a confirmé l'armée israélienne dans un communiqué, ajoutant qu'il était "directement responsable de l'exécution d'attentats terroristes contre l'Etat d'Israël ces dernières années".  L'opération, menée conjointement avec le service de sécurité intérieure israélien, le Shin Beth, "visait à paralyser la chaîne de commandement et de contrôle de la direction du Hamas, ainsi que son infrastructure terroriste", selon le texte.

Les images du bombardement mises en ligne par l'Israel defense forces :

Les images de Gaza tournées par la chaîne d'information Al-Jazeera :

"Le général" ou "le chef d'état-major". Jaabari, apparu en public le 18 octobre 2011 lors de la remise du soldat israélien Gilad Shalit aux médiateurs égyptiens, a rejoint le Hamas lors de sa détention par Israël après son arrestation en 1982 pour planification d'opérations anti-israéliennes. Officiellement lieutenant des Brigades Ezzedine al-Qassam, branche armée du Hamas, Mohammad Deïf, Ahmad Jaabari était connu à Gaza comme "le général", ou "le chef d'état-major".

D'autres raids vont suivre

14.11-bombardements-gaza

Des colonnes de fumées noircissent le ciel de Gaza, mercredi soir.

• Des tensions grandissantes. Cet attaque s'inscrit dans un contexte particulièrement tendu depuis quelques semaines entre Israël et le Hamas. La tension s'était accentuée. Des affrontements à la frontière avec la bande de Gaza a fait plusieurs morts en début de semaine et Israël s'était dit prêt à l'escalade.

D'autres raids à venir. Israël a annoncé que les frappes de son aviation mercredi à Gaza ne constituaient pas la fin de l'opération, mais que d'autres raids aériens suivraient. Selon des journalistes de Reuters présents sur place, l'aviation israélienne a touché de nombreuses cibles, dont des postes de police tenus par le Hamas. Les brigades Izze Dine al Kassam, l'aile militaire du Hamas, ont estimé de leur côté que les frappes de Tsahal avaient "ouvert les portes de l'enfer."