Gaza en liesse après l’annonce du cessez-le-feu

  • A
  • A
Gaza en liesse après l’annonce du cessez-le-feu
Dans les rues, les Gazaouis se réjouissent visiblement de l'accord signé entre le Hamas et Israël@ Reuters
Partagez sur :

Après 50 jours d’opération militaire, les Gazaouis vivent la fin des raids aériens et terrestres comme une nouvelle naissance.

L’AMBIANCE. Les Gazaouis exultent. Le Hamas et Israël se sont mis d’accord mardi sur une trêve de longue durée à Gaza. Après 50 jours d’opération militaire et plus de 2.130 morts du côté palestinien, l’enclave peut enfin souffler. La trêve a pris effet mardi, à 18 heures (heure de Paris). Des milliers de Palestiniens se sont rapidement rués dans les rues pour célébrer la nouvelle.

>> LIRE AUSSI - Bordure protectrice a fait plus de morts que Plomb durci

La vie a repris, à Gaza, après l’annonce de cet accord entre les deux parties. Une utilisatrice de Twitter notait qu’ "enfin, tout est à nouveau normal, même si je pensais avoir oublié ce qui est normal. J’imagine que ça, ça l’est".

Des salves de tirs. Dans les mosquées, des louanges résonnaient, notait un journaliste de l’AFP à Gaza. Des salves ont également été tirées, pour fêter la fin de la guerre, comme c’est traditionnellement le cas. Les tirs sont en effet parfois utilisés en Palestine, pour marquer les victoires mais aussi les événements tragiques.

Mais au-delà des tirs d’armes à feu, klaxons, cris de joie et musique ont également retenti dans les rues de la ville de Gaza, dans la soirée. Les Palestiniens ont repris possession des rues, partiellement abandonnées pendant la guerre.

Des déplacés rentrent chez eux. Des Palestiniens ont également rassemblé leurs affaires pour retourner enfin dans leur logement abandonné sous la pression des bombes israéliennes. Des voitures et autres véhiculés chargés de matelas et couvertures arpentent les rues de Gaza. Selon les derniers décomptes de l'UNRWA, l'agence de l'ONU chargée des réfugiés palestiniens, plus de 250.000 Gazaouis ont fui leur domicile pendant l'opération militaire israélienne.

Gaza 1280 cessez le feu

© Reuters