Gaz : le "sacré bleurrgh" venu de France

  • A
  • A
Gaz : le "sacré bleurrgh" venu de France
@ Captures BBC, The Argus, The Belfast Telegraph et Metro
Partagez sur :

REVUE DE PRESSE - Les Anglais se sont copieusement moqués des émanations de gaz.

Arrivé en fin de matinée de l'autre côté de la Manche, le nuage de gaz nauséabond échappé d'une usine française n'a pas manqué d'amuser la presse anglaise, mardi. Voici notre quatre "unes" préférées.

De l'argot. A commencer par la très sérieuse BBC, qui l'a surnommé "Le pong", un mot signifiant "puanteur" en argot.

le pong

Un peu d'histoire. L'humour a souvent été utilisé, mais pas seulement. Le site anglais de Metro a comparé la vague malodorante à la bataille remportée par Guillaume le Conquérant en 1066 avec un titre ironique : "Bataille d'Hastings 2". Comme en France, de nombreux appels d'habitants inquiets ont été passés en Angleterre, pour comprendre d'où venait la mauvaise odeur.

metro, une

"Sacrebleu". Mais le meilleur jeu de mot est sans doute à porter au crédit de The Argus, qui s'est fendu d'un "Sacré bleurrgh !" rappelant l'expression française "sacrebleu".

the argus

Cette odeur vous rappelle quelque chose ? Comme en France, les Britanniques n'ont pas aimé l'odeur du mercaptan, mêlant odeurs de sueur, d'ail voire d'oeuf pourri. Une "boule puante géante", comme le résume assez bien le Belfast Telegraph.

belfast telegraph