G8 : Carla Bruni-Sarkozy suit son propre agenda

  • A
  • A
G8 : Carla Bruni-Sarkozy suit son propre agenda
Partagez sur :

La première dame a décidé de ne pas suivre le programme établi pour les femmes de chefs d’Etat à l’occasion du G8 de l’Aquila.

L’épouse du président français a choisi de s’organiser son propre emploi du temps lors du G8 de l’Aquila, dans le centre de l’Italie. Mercredi, Nicolas Sarkozy n’était d’ailleurs pas en compagnie de son épouse à son arrivée à Rome, contrairement à ses homologues.

Carla Bruni-Sarkozy, qui n’a en rejoint la capitale italienne que jeudi, n'accompagnait donc pas les autres premières dames mercredi lors d'un entretien privé avec le pape Benoît XVI. Une entrevue que Sarah Brown, l'épouse du premier ministre britannique Gordon Brown, a elle raconté sur son blog crée à l’occasion du G8. "Des journées très chargées m'attendent dans le cadre du programme des conjoints pendant que Gordon est au sommet", précise-t-elle encore.

La première dame de France ne sera pas non plus présente jeudi au déjeuner offert par l'épouse du maire de Rome, Isabella Rauti : "Tant mieux, on fera moins mauvaise figure", a ironisé cette dernière à propos de l'absence de Carla. "Non seulement elle connaît déjà Rome par cœur, mais en plus elle a une relation spéciale avec les Italiens", rappelle son entourage.

Pas question non plus pour Carla Bruni-Sarkozy de séjourner dans l’hôtel cinq étoiles prévu pour les femmes des chefs d’Etat. Elle sera la seule épouse à rejoindre les appartements des chefs des délégations installés dans la caserne de la Garde des Finances, à la sortie de la ville d’Aquila. Elle y recevra pour un dîner privé.

Enfin, vendredi matin, la chanteuse franco-italienne se rendra au centre-ville de l’Aquila, interdit au public depuis le tremblement de terre, puis auprès des victimes du séisme. Autre fait inhabituel, aucune manifestation commune aux chefs d'Etat et leurs conjoints n'est prévue au cours de ce G8.