G20 : Tous les pays appelés à "contribuer" à gérer la crise des migrants

  • A
  • A
G20 : Tous les pays appelés à "contribuer" à gérer la crise des migrants
@ AFP
Partagez sur :

"Nous appelons tous les Etats à partager le fardeau lié à la crise des migrants", a indiqué le G20 à l'issue de son sommet en Turquie.

Les chefs d'Etat et de gouvernement des pays les plus riches ont appelé lundi l'ensemble des pays de la planète à contribuer à la gestion de la crise des migrants, dans le communiqué final publié à l'issue de leur sommet à Antalya (sud de la Turquie).

Partager le fardeau lié à la crise des migrants. "Nous appelons tous les Etats à contribuer à répondre à cette crise et à partager le fardeau qui y est lié, notamment par la relocalisation des réfugiés, les droits d'entrée humanitaire, l'aide humanitaire", indique la déclaration du G20. "L'importance de la crise actuelle des réfugiés constitue une inquiétude mondiale (...) il faut une réponse coordonnée et complète pour répondre à cette crise et à ses conséquences à long terme", poursuit le texte.

Renforcer l'aide aux organisations internationales. "Nous invitons tous les Etats, selon leurs moyens, à renforcer leur aide aux organisations internationales compétentes afin d'accroître leurs capacités à aider les pays concernés à répondre à cette crise", écrivent également les dirigeants du G20. Confrontée depuis plusieurs mois à un afflux de réfugiés, notamment en provenance de Syrie, l'Union européenne (UE) négocie avec la Turquie, qui accueille à elle seule 2,2 millions de Syriens, et les pays limitrophes pour qu'ils les retiennent sur leur territoire, en échange notamment d'une aide financière.

Plus de 800.000 migrants ont gagné l'Europe par la mer depuis le début de l'année, la plupart en provenance de Turquie.