Fusillade mortelle dans un cinéma de Denver

  • A
  • A
Fusillade mortelle dans un cinéma de Denver
Les secours se sont déployés autour du complexe commercial.@ Max PPP
Partagez sur :

Le tireur a tué au moins 12 spectateurs venus voir le dernier épisode de Batman.

La scène décrite par les témoins fait froid dans le dos. Un homme masqué a fait feu, dans la nuit de jeudi à vendredi, sur les spectateurs d'un cinéma de la banlieue de Denver, la capitale de l'Etat américain du Colorado, tuant au moins 12 d'entre eux et en blessant une quarantaine, selon le dernier bilan communiqué par la police. La salle, située dans un centre commercial de la ville d'Aurora, projetait en avant-première de The Dark Knight Rises, le dernier épisode de la trilogie Batman. 

fusillade colorado cinema CAPTURE 9NEWS 930620

© CAPTURE 9NEWS

Le tueur a été identifié et arrêté. James Holmes, 24 ans, est un habitant de la commune d'Aurora. Arrêté à l'arrière du cinéma, il n'a opposé aucune résistance et aurait déclaré : "Je suis le Joker".

James holmes 930

© Capture CBS

Trois armes à feu ont été saisies dans sa voiture et une quatrième a été retrouvée dans le cinéma. La Maison-Blanche a assuré qu'il n'y avait a priori "pas de lien avec le terrorisme". Une perquisition a eu lieu au domicile du suspect et elle a permis de découvrir des explosifs "très sophistiquées", a indiqué vendredi la police.

Les premières images diffusées après le drame :

• Au moment d'une scène de tirs. C'est entre 20 et 30 minutes après le début du film que la fusillade a commencé, au moment d'une scène de tirs. Vêtu d'un équipement de protection et d'un masque à gaz, le tueur a lâché une bombe lacrymogène ou fumigène dans la salle, avant d'ouvrir le feu, selon Dan Oates, le chef de la police d'Aurora. "Ils ont entendu un sifflement, puis une sorte de gaz est apparu et le tireur a ouvert le feu". La présence de nombreux fans déguisés aurait pu permettre au tueur de se fondre plus facilement dans la foule.

Dans The Dark Knight Rises, l'un des personnages porte un masque mais rien ne permet de dire si cela a "inspiré" le suspect ou si ce dernier entendait seulement se protégeait ainsi des gaz lacrymogènes qu'il a utilisé.

Dans The Dark Knight Rises, l'un des personnages porte un masque.

© CAPTURE D'ECRAN BANDE ANNONCE BATMAN

• "C'était comme dans un film". "Des gens ont commencé à s'effondrer. On était sur le sol pour éviter d'être touchés", a raconté à une chaîne locale Chris Jones, un spectateur. "C'était irréel, comme dans un film", a raconté un autre témoin à NBC News. Salina, une jeune femme interrogée par le Denver Post, dit avoir cru à des pétards et à des effets spéciaux jusqu'à ce que quelqu'un hurle qu'il y avait une fusillade. Elle dit avoir vu des policiers transporter des corps. 

Un autre témoin, Benjamin, a raconté au journal avoir vu des gens tomber, dont une petite fille. Les policiers arrivés sur les lieux criaient "baissez-vous", selon ce témoin. "Il ne laissait aucune chance à ceux qui cherchaient à s'échapper", a témoigné un rescapé sur NBC News.

Une vidéo amateur, diffusée par NBC, montre la panique dans le cinéma après la fusillade :

• Obama "choqué et attristé". Le président des Etats-Unis Barack Obama s'est dit "choqué" par la fusillade "atroce et tragique" et a promis que justice serait faite. "Michelle (son épouse, NDLR) et moi sommes choqués et attristés par la fusillade atroce et tragique au Colorado (...) Mon administration fera tout ce qui est en son pouvoir pour soutenir les habitants d'Aurora en ce moment extraordinairement difficile", a affirmé le locataire de la Maison Blanche.

La fusillade a également eu des répercussions en France. Toute l'équipe du film a décidé de suspendre la tournée de promotion. "TF1 devait recevoir Marion Cotillard et Morgan Freeman au 20 heures mais comme la première du film était programmée ce soir, il était convenu d'enregistrer l'interview en fin de matinée. Or, ils ont préféré ne pas maintenir ce plateau" après avoir appris le massacre à Denver, a indiqué une porte-parole de la chaîne. Un journaliste précise également que toutes les interviews prévues sont suspendues.

L'équipe du film, dont les acteurs Christian Bale, Anne Hathaway, Marion Cotillard et Morgan Freeman, était censée assister vendredi soir à la première parisienne du film sur les Champs-Elysées, avant sa sortie en France le 25 juillet.