Fusillade dans un sous-marin anglais

  • A
  • A
Fusillade dans un sous-marin anglais
@ MAXPPP
Partagez sur :

Un officier a été tué et un autre militaire blessé par un homme, vendredi, à bord du HMS Astute.

Les portes ouvertes sont refermées et la fête pour le moins gâchée. Une fusillade s’est produite à la mi-journée vendredi à bord du sous-marin HMS Astute, qui stationnait pour cinq jours dans le port de Southampton, avec pour but de permettre aux habitants de la région de visiter l’un des derniers fleurons de la Royal Navy.

Les circonstances du drame ne sont pas encore complètement élucidées. La police indique qu’un des sous-mariniers a abattu un officier et a tiré sur un autre militaire, venu prendre la relève de la garde du bâtiment sur la jetée à laquelle il était amarré. Selon une source proche de l’enquête, citée par le quotidien britannique The Telegraph, "il semble que le matelot s’est disputé [avec les deux militaires], puis est devenu fou et a commencé à tirer sur les gens. Il n’a pas servi en Afghanistan, il ne semble donc pas que cela puisse être lié à un stress post-traumatique". L’homme a été interpellé et est entendu par la police.

Pas un acte terroriste

Les forces de l’ordre se sont par contre empressées de donner des éléments rassurants, indiquant que la fusillade n'était "pas liée à un acte terroriste" et ne présentait "aucun risque pour le public", alors que le sous-marin est à propulsion nucléaire.

Le HMS Astute est le plus récent des sous-marins britanniques à propulsion nucléaire. La Royal Navy se serait d’autant plus passée de l’incident, que le sous-marin avait déjà fait l’actualité en octobre 2010. Il s'était échoué sur les côtes écossaises avant d'être remis à flot au bout d'une dizaine d'heures, un épisode qui avait coûté son poste à son commandant. Lors de son remorquage, le HMS Astute avait également été endommagé. Pour le principal sous-marin à propulsion nucléaire de la marine britannique, cela commence à faire beaucoup.