Paris : un braquage tourne en fusillade dans le métro

  • A
  • A
Paris : un braquage tourne en fusillade dans le métro
Un numismate a été victime d'une tentative de braquage samedi après-midi dans le centre de Paris, au cours de laquelle des coups de feu ont été tirés, y compris dans le métro où le braqueur a été interpellé.@ Google Map
Partagez sur :

INFO E1 - La fusillade a eu lieu samedi sur les Grands Boulevards, dans le cœur de Paris, après un braquage qui a mal tourné vers 14h30.

Un braquage dans le centre de Paris a mal tourné samedi vers 14h30, se transformant en fusillade et en course poursuite dans le métro. Un suspect a été interpellé, selon les informations d'Europe1, après avoir ouvert le feu sur les forces de l'ordre. 

Le braquage. Il s'agit à l'origine d'une tentative de braquage dans la boutique d'un collectionneur de monnaie, un numismate, située à l'angle de la rue Quatre septembre et de la rue Vivienne. Le suspect y dérobe pour 100.000€ de pièces d'or. "En rentrant de mon déjeuner j'ai ouvert la porte et j'ai vu un homme dans le reflet de la vitre", raconte Claude Burgan, la victime, gérant du magasin. "Par habitude, car je me suis déjà fait braquer deux fois, je me suis retourné, mais le voleur a poussé la porte et m'a fait tomber au sol", a-t-il ajouté devant son magasin, la tête et la chemise encore ensanglantées, à peine quelques minutes après le braquage.

Selon son récit, le suspect reçoit une fois au sol plusieurs coups de crosse sur le crâne, mais parvient à s'échapper et à enfermer son agresseur dans la boutique, située près de la place de la Bourse." Pour s'échapper, il a du tirer, au moins deux fois, dans la vitrine. Il est parti en prenant deux plateaux de pièces d'or d'environ 100.000 euros", poursuit Claude Burgan, écrasant sous ses pieds les débris de verre sur le trottoir qui jouxte sa boutique.

"Ca aurait pu être un carnage"

 La course poursuite. Selon une source policière, l'homme a ensuite pris la fuite en direction du métro Grands Boulevards, une station très fréquentée sur un axe animé du centre de Paris. Une équipe de policiers sur place le repère et le prend en chasse dans la station. "Le malfaiteur a sorti son arme dans la rame", raconte un témoin, choqué, qui ne souhaite pas donner son nom. "Il a commencé à tirer et les policiers ont riposté. Ça a bombardé", ajoute-t-il, disant avoir entendu "au moins une vingtaine de coups de feu". "Il y avait du monde, ça aurait pu être un carnage", soupire-t-il.

Selon Christophe Crépin, délégué syndical UNSA Police, le suspect a tiré "un certain nombre de fois" "au moment où il entrait dans la rame" et les policiers ont répliqué "par trois fois en état de légitime défense", le blessant au bras. "Son pronostic vital n'est pas engagé", a-t-il toutefois précisé. Selon Christophe Crépin, le suspect était déjà connu des services de police pour des faits de vols à main armée.