Fusillade au Colorado : un lycéen blesse 2 camarades

  • A
  • A
Fusillade au Colorado : un lycéen blesse 2 camarades
@ CAPTURE D'ECRAN YOUTUBE
Partagez sur :

Un lycéen cherchait visiblement un professeur. Il a retourné son arme contre lui.

Un lycéen a ouvert le feu vendredi dans son établissement du Colorado, à l'ouest des États-Unis, blessant par balles deux de ses camarades avant de se donner la mort. "Le suspect a été retrouvé à l'intérieur de l'école et il est manifestement mort d'un suicide par balles", a déclaré Grayson Robinson, shérif du comté d'Arapahoe.

Des élèves ont été évacués, selon la chaîne locale KDVR :

Les faits se sont produits dans la Arapahoe High School à Centennial, dans la banlieue sud de Denver, à quelques kilomètres d'Aurora, où une fusillade dans un cinéma lors d'une projection de "Batman" avait fait douze morts en 2012. Selon les premiers éléments de l'enquête, le tireur, lui-même élève de l'Arapahoe High School, a agi par vengeance et visait un professeur de l'établissement. Il n'a pas prévenu de son geste et n'a même pas essayé de dissimuler son arme. "L'élève a spécifiquement désigné le professeur, (qui) a été informé de la situation et a rapidement quitté le lycée", a expliqué le shérif.

Deux autres élèves ont également été blessés. La blessée la plus grave est une jeune fille de quinze ans, hospitalisée dans "un état critique", a précisé Grayson Robinson. L'autre blessé n'a été que légèrement touché et a pu quitter l'hôpital dans l'après-midi. Les enquêteurs ont aussi découvert deux cocktails molotov, dont un seul a été déclenché par le tireur.

Selon CNN, toutes les écoles du Colorado ont été bouclées. D'après les médias américains, le lycéen cherchait un professeur de l'établissement. Samedi, les États-Unis commémoreront la tuerie de l'école de Newtown, dans le Connecticut. Le 14 décembre 2012, un déséquilibré de 20 ans avait ouvert le feu dans l'école Sandy Hook, tuant 26 personnes, dont 20 enfants de six et sept ans.

sur le même sujet

EN IMAGES - Des photos-chocs pour dénoncer la tuerie de Newtown

DOCUMENT - Les appels de Newtown

POLITIQUE - Un sérieux revers pour Obama