Fusillade à Québec : les victimes sont toutes des Canadiens binationaux

  • A
  • A
Fusillade à Québec : les victimes sont toutes des Canadiens binationaux
Le Premier ministre du Québec Philippe Couillard, lundi, entouré de représentants et de membres d'associations musulmanes québécoises.@ AFP
Partagez sur :

Deux Marocains, deux Algériens, un Tunisien et deux autres personnes peut-être originaires de l'Afrique sub-saharienne sont mortes dans l'attaque d'une mosquée de Québec, dimanche soir.

Les six personnes décédées dimanche dans l'attaque à l'arme à feu d'une mosquée de Québec étaient toutes des Canadiens binationaux, a indiqué lundi le vice-président du Centre culturel islamique de Québec, Mohamed Labidi. "Il y a deux Marocains, un ou deux Algériens, un Tunisien et peut-être deux (personnes originaires) de l'Afrique sub-saharienne", a-t-il déclaré, en marge d'une rencontre avec les autorités.

"Ce sont tous des Canadiens". À Alger, le ministère des Affaires étrangères a confirmé la mort de deux Algériens dans un communiqué cité par la télévision d'État. "Ce sont tous des citoyens canadiens, ce sont tous des Québécois, des Canadiens", a insisté Mohamed Labidi au sujet des personnes décédées. La police québécoise, qui mène l'enquête aux côtés de la police fédérale canadienne, avait reconnu quelques instants plus tôt que certaines des victimes étaient d'origine étrangère, sans toutefois fournir davantage de précisions.

Cinq blessés dans un état critique. Peu avant 20H dimanche soir, une fusillade a éclaté au cœur du Centre culturel islamique de Québec, la principale mosquée de la capitale québécoise. Six fidèles, venus prier, ont perdu la vie et huit autres ont été blessés, dont cinq sont toujours dans un état critique. La Sûreté du Québec a d'abord interpellé dimanche soir deux suspects, âgés entre 25 et 30 ans, avant d'annoncer lundi à la mi-journée "qu'un seul des individus arrêtés (...) est considéré comme suspect". "Suite à l'enquête, l'autre individu est maintenant" entendu comme témoin, a indiqué la police québécoise.