Fusillade à Orlando : au moins 50 morts de morts, enquête ouverte pour "terrorisme"

  • A
  • A
Fusillade à Orlando : au moins 50 morts de morts, enquête ouverte pour "terrorisme"
Partagez sur :

La fusillade qui a éclaté dans un night-club d'Orlando a fait 49 morts et 53 blessés, selon la police. La piste terroriste est envisagée.

La police américaine a annoncé que "plusieurs" personnes avaient été tuées quand les troupes d'élite du SWAT sont entrées dans la discothèque pour secourir des personnes retenues en otages dans un night club d'Orlando. L'agresseur, un jeune homme de 27 ans en possession de deux armes de poing, s'est donné la mort en se tirant une balle dans la tête.

"Il y a des gens qui sont morts par balles, autour d'une vingtaine". "Cela a tourné en prise d'otages", a déclaré le chef de la police John Mina lors d'un point de presse. "Vers 5h (heure américaine) ce matin, la décision a été prise de secourir les otages qui étaient à l'intérieur". "Malheureusement, il y a des gens qui sont morts par balles, autour d'une vingtaine, à l'intérieur du night-club", a déclaré de son côté l'agent spécial du FBI Ron Harper au même point de presse. Il a ajouté que 42 blessés avaient été emmenés vers les trois hôpitaux les plus proches. Selon un dernier bilan du FBI lundi, 49 personnes plus le tueur ont été tuées. 

Enquête pour "acte de terrorisme". Les circonstances dans lesquelles les personnes ont été tuées n'étaient pas claires pour l'instant. Mais le suspect pourrait avoir "un penchant" pour le terrorisme islamiste, indique le FBI, qui a ouvert une enquête pour "acte de terrorisme". "Nous avons des suggestions (laissant penser) que cet individu pourrait avoir des sympathies pour cette idéologie particulière mais nous ne pouvons pas l'affirmer catégoriquement", a expliqué Ron Harper, agent spécial du FBI interrogé sur de possibles liens entre l'auteur présumé des coups de feu, abattu par la police, et le terrorisme islamiste.