Funérailles de la "dernière reine" de Roumanie

  • A
  • A
Funérailles de la "dernière reine" de Roumanie
Anne de Bourbon Parme sera enterrée dans une cathédrale orthodoxe à Curtea de Arges, dans le centre de la Roumanie.@ AFP
Partagez sur :

Anne de Bourbon Parme, morte à 92 ans, était l'épouse de l'ex-roi Michel, contraint à l'abdication par les communistes en 1947.

Un millier de personnes dont des représentants de plusieurs familles royales ont rendu hommage samedi à Bucarest à Anne de Roumanie, morte à l'âge de 92 ans, une cérémonie dont le grand absent a été son époux, l'ex-roi Michel.

Une descendante de Louis XIV. "Nous tournons une page de l'histoire, Anne a été la dernière reine de Roumanie, même si elle n'a jamais été couronnée", a déclaré Adriana Chiriac, médecin à la retraite et "monarchiste convaincue" qui a assisté aux funérailles. Descendante du roi Louis XIV, née à Paris en 1923, Anne avait épousé Michel de Roumanie en 1948, un an après l'abdication de ce dernier sous la pression des communistes. Elle est morte le 1er août dans un hôpital de la ville suisse de Morges. Sa dépouille a été transportée en Roumanie, où plusieurs milliers de personnes lui ont rendu hommage ces derniers jours.

Funérailles royales. L'ancien souverain âgé de 94 ans et qui se trouve en Suisse a annoncé "avec la plus grande tristesse" ne pas pouvoir participer aux funérailles, en raison de sa santé défaillante. Ce samedi a été décrété jour de deuil national en Roumanie, où l'ancienne famille royale jouit d'une forte popularité, même si une minorité seulement des Roumains se dit favorable à un retour de la monarchie.  "Quand je suis née, la Roumanie était encore un royaume, c'est dommage que ces 25 dernières années [ndlr : depuis la chute de communisme] nous n'ayons pas eu Anne comme reine", déplore une retraitée, Zenaida Rosu, 80 ans.

Après un service religieux orthodoxe célébré dans la salle du trône de l'ancien palais royal et une messe catholique, sur la grande place attenante, le cercueil a été emmené vers Curtea de Arges (centre), où Anne devait être enterrée dans une cathédrale orthodoxe, au cours d'une cérémonie privée.

Un roi affaibli. Contraint à l'exil après son abdication, Michel avait pu retourner pour la première fois dans son pays natal en 1992 et des centaines de milliers de Roumains étaient alors descendus dans la rue pour l'accueillir. Le couple s'était installé à Bucarest en 2000 mais se rendait régulièrement en Suisse. Début mars, l'ex-roi a annoncé son retrait de la vie publique après que son médecin lui eut diagnostiqué un cancer et une leucémie. Père de cinq filles, il a chargé son aînée, Margareta, de le représenter dans les actions publiques de la famille royale.