Fuite de Total : la torchère s'est éteinte

  • A
  • A
Fuite de Total : la torchère s'est éteinte
La torchère de la plateforme de Total qui brûlait encore s'est éteinte dans la nuit de vendredi à samedi.@ MAXPPP
Partagez sur :

Le groupe pétrolier devrait maintenant pouvoir intervenir pour colmater la fuite de gaz.

Elle vient de s'arrêter de brûler. La torchère de la plateforme de Total, située au large de l'Ecosse en mer du Nord et sur laquelle une fuite de gaz s'est produite dimanche, s'est éteinte dans la nuit de vendredi à samedi. Le groupe pétrolier l'a annoncé sur Twitter. Cette cheminée brûlant les résidus, qui faisait planer un risque d'explosion, s'est éteinte naturellement. C'est ce à quoi s'attendait Total.

Le forage va prendre "six mois"

Total a annoncé vendredi que le forage de deux puits de secours débuterait "dès que possible". Le groupe pétrolier envisage également d'injecter de la boue dans le puits désaffecté d'où provient la fuite de gaz. Michel Hourcard, porte-parole technique sur l'incident, a estimé qu'il était "raisonnable" de tabler sur une durée de six mois.

Un bateau affrété par Greenpeace devait se rendre samedi à proximité de la plate-forme.   

Le géant pétrolier Total lutte depuis dimanche contre une importante fuite de gaz sur l'une de ses plateformes. Il s'agit déjà du "plus gros incident pour le groupe en mer du Nord depuis au moins dix ans", a reconnu Brian O'Neill, porte-parole de l'entreprise.

238 personnes, qui travaillaient sur la plate-forme, ont été évacuées lundi. En raison du danger représenté par cette fuite, une zone d'exclusion est en place à proximité.