"François, on avait dit que tu pouvais enlever la cravate!"

  • A
  • A
"François, on avait dit que tu pouvais enlever la cravate!"
@ REUTERS
Partagez sur :

Obama a fait remarquer à son homologue français qu'il avait le droit d'enlever sa cravate.

Barack Obama a fait remarquer à son homologue François Hollande qu'il avait le droit d'enlever sa cravate, après que le nouveau président français eut été le seul dirigeant à porter cet accessoire vendredi en arrivant au sommet du G8 à Camp David.

Tous les hommes, du président de la Commission européenne José Manuel Barroso au Premier ministre japonais Yoshihiko Noda, s'étaient abstenus comme Barack Obama de porter une cravate. François Hollande, qui est arrivé en dernier, arborait quant à lui une cravate sombre, ce que n'a pas manqué de relever Barack Obama.

"François, on avait dit que tu pouvais enlever la cravate!", s'est écrié le président américain. François Hollande a répondu en anglais: "pour ma presse!". "Pour ta presse, il faut que tu présentes bien", a convenu Barack Obama, alors qu'une haie de photographes immortalisait cette arrivée.