Florence Cassez : "je suis abattue"

  • A
  • A
Florence Cassez : "je suis abattue"
@ REUTERS
Partagez sur :

La justice mexicaine ayant rejeté son pourvoi en cassation, la Française se déclare “abattue“.

Florence Cassez, la Française condamnée au Mexique à 60 ans de prison pour enlèvements, s'est dite "effondrée" vendredi dans un entretien téléphonique avec des journalistes depuis sa prison. La justice mexicaine a en effet rejetté jeudi soir sa demande de pourvoi en cassation, dans l’espoir d’être à nouveau jugée.

“Je crierai jusqu'au bout mon innocence“

"Aujourd'hui, (je suis) abattue, effondrée, je vais faire preuve de courage et rentrer mes larmes“, a-t-elle réagi. “Je suis debout parce que tout d'abord j'ai mes parents et j'ai un soutien énorme de tellement de gens (...). La rage me fait tenir, il n'y a pas de marche arrière", a déclaré la jeune femme de 36 ans.

"Je crierai jusqu'au bout mon innocence. Ne savent-ils pas qu'un innocent ne se taira jamais ?", a-t-elle déclaré :

Une peine de 60 ans de prison

Florence Cassez s'est par ailleurs félicitée de la réaction des autorités françaises, qui ont averti le Mexique que le rejet du pourvoi aurait des conséquences sur les relations franco-mexicaines. "Je l'applaudis. C'est sûr que c'est important. Je tiens grâce à ça mais rien n'est suffisant", a-t-elle réagi.

La Française a été condamnée en mars 2009 pour complicité d'enlèvements et de séquestrations, ce qu'elle a toujours nié. Elle est emprisonnée au Mexique depuis plus de cinq ans.