Carte : l'évolution de l'épidémie de fièvre Ebola
L’épidémie se propage au-delà des frontières guinéennes. Le quai d'Orsay met en garde. © REUTERS

CONSEILS AUX VOYAGEURS - L’épidémie se propage au-delà des frontières guinéennes. Le quai d'Orsay met en garde.

L'épidémie de fièvre hémorragique virale, en partie provoquée par le virus Ebola, continue à faire des victimes chaque jour en Guinée, à Conakry mais aussi dans les pays voisins. Le Liberia est un des trois pays avec la Sierra Leone et la Guinée à faire face à une épidémie d'une ampleur sans précédent, responsable de 887 morts sur les quelque 1.603 cas d'infection depuis mars selon le dernier bilan de l'Organisation Mondiale de la Santé, qui prend en compte les chiffres au 1er août.

>> Europe1.fr fait le point sur la propagation du virus, l'occasion de donner quelques conseils aux touristes dans la région.

Cliquez sur les pictogrammes pour avoir les détails de chaque pays :

British Airways a annoncé mardi la suspension jusqu'au 31 août au moins de ses vols vers le Libéria et la Sierra Leone, deux des trois pays africains touchés par l'épidémie d'Ebola. La compagnie britannique assure d'habitude quatre vols hebdomadaires vers Monrovia au Libéria après une escale à Freetown en Sierra Leone.


Pays : Guinée Conakry
 

Guinee conakry

© REUTERS

Nombre de cas : Depuis janvier, la fièvre hémorragique virale a tué 358 personnes.
 
 Recommandations : La fièvre hémorragique contagieuse touche particulièrement les préfectures de Macenta, Guékédou et Kissidougou. "Dans ce contexte, il est déconseillé de se déplacer ou de séjourner dans les zones touchées", prévient le ministère des affaires étrangères sur le site des conseils aux voyageurs.

Par mesure de précaution et en cas de séjour en Guinée Conakry ou dans les pays limitrophes "il convient de respecter strictement des règles d’hygiène, et de s’abstenir de consommer de la viande de chasse", ajoute le ministère.

Pays : Liberia

Liberia

© REUTERS

Nombre de cas : 255 morts et 468 cas confirmés.

Au Liberia, la présidente Ellen Johnson-Sirleaf et ses ministres ont tenu une réunion de crise dimanche afin de mettre en oeuvre une série de mesures de lutte contre la maladie. La police a été mobilisée pour empêcher les déplacements de populations civiles appartenant aux communautés touchées par la maladie dans le comté de Lofa dans le nord. Des barrages routiers et des points de contrôle ont été instaurés pour surveiller les entrées et les sorties dans les communautés infectées. Aucune sortie n'est autorisée dans les zones placées en quarantaine.

Médecin Sans Frontières (MSF) ne dispose que d'une équipe réduite au Liberia et précise ne pas être en mesure d'augmenter ses effectifs. Les organisations humanitaires affirment être elles aussi dépassées par l'ampleur de la contagion, une situation encore aggravée par le départ de certains employés après la contamination de deux Américains appartenant à l'ONG Samaritan's Purse dans ce pays.

Recommandations : Le ministère des Affaires étrangères déconseille de se déplacer ou de séjourner dans les zones frontalières avec la Guinée dans les comtés de Lofa, Bong et Nimba.

"Si toutefois, pour une raison impérative, vous devez vous y rendre, nous vous recommandons vivement de prévenir l’ambassade de France à Monrovia aux numéros suivants : +231 555 260 948 +231 555 444 446 +231 555 796 930", peut-on lire sur la page dédié au Liberia. Il est également recommandé de se tenir informé des messages de sécurité envoyés par l’ambassade ou via le site Ariane [qui permet de rester en contact avec le ministère des Affaires étrangères pendant un voyage]de respecter strictement des règles d’hygiène, de s’abstenir de consommer de la viande de chasse et d’éviter les lieux et les événements à forte densité de population comme les marchés, ou encore les stades.

Pays : Sierra Leone

sierra leone

© REUTERS

Nombre de cas : Sierra Leone : 646 cas recensés et 273 morts.

Les autorités sierra-léonaises ont déployé des centaines de soldats autour des centres accueillant des malades d'Ebola pour faire respecter les mesures de quarantaine.
La présidence n'a pas précisé les effectifs ni les zones de déploiement de ces militaires, mais la grande majorité de ces centres se trouvent dans l'est du pays, aux confins de la Guinée et du Liberia, où se concentrent la plupart des 646 cas recensés en Sierra Leone, dont 273 mortels.

Recommandations : Les recommandations données par le ministère sont les mêmes que pour les autres pays : se tenir informé des messages de sécurité envoyés par l’ambassade ou via le site Ariane [qui permet de rester en contact avec le ministère des Affaires étrangères pendant un voyage], respecter strictement des règles d’hygiène, s’abstenir de consommer de la viande de chasse et éviter les lieux et les événements à forte densité de population.

Pays : Sénégal

Sénégal

© REUTERS

Nombre de cas : zéro. Mais compte tenu de la proximité de la région touchée en Guinée avec le Sénégal, les frontières terrestres des régions de Kolda et de Kédougou entre les deux pays ont été fermées pour le moment.

Recommandations : Si aucun cas suspect n’est à déplorer à ce jour au Sénégal, "il est prudent d’éviter les foules et les rassemblements dans cette région pour limiter le risque d’exposition", indique le ministère. Le consulat de France à Dakar fait un point régulier sur son site internet.

Pays : Maroc

Casablanca

© REUTERS

Nombre de cas : zéro. Mais par mesure de précaution le pays renforce son dispositif de contrôle sanitaire aux frontières, en particulier à l'aéroport de Casablanca, l'un des principaux hubs d'Afrique, en raison de l'importante épidémie de fièvre Ebola en Guinée.

Ces mesures prévoient une "surveillance médicale des voyageurs en provenance de pays touchés par cette flambée épidémique et qui présentent des signes de fièvre hémorragique", a ajouté le ministère en précisant que le Maroc n'avait enregistré aucun cas de cette maladie.

Recommandations : aucune recommandation concernant le virus Ebola n'est donné sur le site des conseils aux voyageurs au Maroc.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

CONTAGION - L'Ebola a atteint la capitale de Guinée

ÉPIDÉMIE - Faut-il s'inquiéter de l'épidémie d'Ebola ?

ANALYSE - Pourquoi l'Ebola inquiète la Guinée