Fête de la bière : "mon record, six litres !"

  • A
  • A
Fête de la bière : "mon record, six litres !"
@ MAXPPP
Partagez sur :

L'"Oktoberfest" débute samedi, pour 16 jours d’orgie de bière. Anecdotes.

"Mon record c’était six litres de bière en une soirée. Il faut beaucoup manger avant et avaler beaucoup de bretzels une fois qu’on n'y est, et surtout ne pas faire de mélange", conseille Nicolas, un Français de 28 ans qui est allé plusieurs fois à la Fête de la bière, à Munich. L’évènement, qui début samedi, fête ses 200 ans cette année.

30% de la production annuelle des grandes brasseries munichoises y est consommée - 5 millions de litres -, 12.000 personnes y travaillent, 100.000 places assises sont disponibles, une année record à 6,3 millions de visiteurs : ces chiffres gigantesques font de cet évènement un des plus grands rendez-vous annuels en Europe, tous domaines confondus. Et pour les visiteurs étrangers, c’est une expérience sans précédent.

"Je crois que le plus drôle, c’est de voir ses collègues, d’habitude très sérieux, habillés en tenue traditionnelle (…) Les hommes portent des culottes en peau de cerf, qu’ils sont censés ne jamais laver, avec des grandes chaussettes et un chapeau à plume. Et les femmes mettent de petites jupes avec un chemisier blanc et un grand décolleté", poursuit Nicolas, qui a travaillé à Munich pendant plusieurs années.

"Il faut se battre !"

La Fête de la bière est organisée en différentes tentes, avec chacune son ambiance. On trouve de grandes scènes avec un orchestre, et lorsqu'une chanson en particulier retentit, il faut trinquer immédiatement.

"Ce qui est dur, c’est de trouver une place assise", explique Sébastien, 29 ans, un Français qui a fait le déplacement l’année dernière pour l’évènement. "Il y a une ambiance incroyable, chacune des brasseries de la région est représentée. Mais si tu n’as pas de place assise, tu te fais virer des tentes, pareil si tu te sens malade. Il faut se battre !", poursuit-il.

Ne nous y trompons pas, l’"Oktoberfest" n’est pas seulement réservée aux hommes. En moyenne, un visiteur boit 1 à 2 litres de bières, les femmes autant que les hommes. "Il y a toutes ces femmes qui se promènent avec une dizaine pintes d’un litre remplis de bière. Quand on y pense, elles portent dix kilos de boissons, c’est impressionnant. Et en plus elle s ont leurs tenues traditionnelles", raconte Delphine, 32 ans, qui a vécu l’évènement en 2006.

"Je ne suis pas une grande amatrice de bière, mais de toute façon il n y avait rien d’autre à boire ! On peut manger des tas de bretzels pour ne pas être malade, en plus il paraît que ça fait baisser le taux d’alcool. Il y a aussi du poulet ou des plats locaux, bien gras. N’étant pas habituée à la bière, mon problème, ça a été de rentrer à l’hôtel", raconte-t-elle. "En plus, après, j’avais tellement envie de faire pipi avec tout ce que j’avais bu, c’était un enfer !".

Contrairement à la légende, il y a bien des toilettes sur les lieux, qui seront cette année au nombre de 1.440 : "c’est le grand mythe, il n’y a pas de pissotière en bas des tables, mais un endroit réservé", précise Nicolas. Finalement, c’est plutôt fréquentable comme endroit…