Ferguson : le policier assure avoir "bonne conscience"

  • A
  • A
Ferguson : le policier assure avoir "bonne conscience"
@ Reuters
Partagez sur :

VIDEO - Darren Wilson, le policier qui a tué Michael Brown, aux Etats-Unis, estime avoir "bien fait son travail".

C'est la première fois qu'il s'exprime publiquement sur ce drame. Au lendemain de son non-lieu, Darren Wilson a dit mardi sur la chaîne américaine ABC avoir "bonne conscience", après avoir tué Michael Brown, un adolescent noir le 9 août dernier à Ferguson, aux Etats-Unis. Le policier affirme qu'il aurait agi exactement de la même manière si le jeune garçon avait été blanc, dans une affaire qui a entraîné de violentes manifestations.

>> LIRE AUSSI - Pourquoi Darren Wilson ne sera pas jugé

Michael Brown = Hulk Hogan. Il a eu peur d'être tué par Michael Brown, a-t-il expliqué à la chaîne dans sa première interview. Il a donc tiré douze fois en direction de l'adolescent. Au total, six balles ont touché leur cible, tuant le jeune homme de 18 ans. Dans son interview comme au cours de son audition devant le grand jury, il décrit Michael Brown comme un "homme puissant", le comparant au lutteur professionnel Hulk Hogan."Il a foncé sur moi, il allait me tuer", a-t-il raconté. Les jurés, qui devaient se prononcer sur une inculpation du policier, ont estimé qu'il a agi en état de légitime défense.



More ABC US news | ABC World News

Darren Wilson a assuré qu'il aurait eu la même réaction face à une personne blanche. La mort de Michael Brown a entraîné des semaines d'agitation sociale, dénonçant les discriminations subies par les Afro-américains.

>> LIRE AUSSI - Être noir aux Etats-Unis, l'inégalité en chiffres

Pour Darren Wilson, "la raison pour laquelle j'ai bonne conscience, c'est parce que je sais que j'ai bien fait mon travail", a-t-il déclaré, en ajoutant : "Je ne crois pas que ça va me hanter. Ça va rester comme quelque chose qui m'est arrivé." Le policier échappe donc à un procès mais les manifestations continuent toujours à Ferguson et dans des villes de 36 autres Etats américains, mercredi.