Femmes "râleuses" et hommes "taiseux"

  • A
  • A
Femmes "râleuses" et hommes "taiseux"
"Râleuses", c'est le défaut le plus souvent fait aux femmes par leur partenaire.@ MaxPPP
Partagez sur :

Le site Aufeminin.com publie les résultats d'une étude menée auprès de 25.000 Européennes.

"Quel couple formez-vous ?" C'est la question à laquelle 25.000 internautes européennes ont répondu sur le site Aufeminin.com. Parmi elles, 9.300 Françaises. Les participantes étaient majoritairement âgées de 18 à 35 ans. Petit florilège de réponses...

Pour le lieu de rencontre, pas vraiment de surprise : le coup de foudre se déclare surtout au travail ou dans le cadre des études, dans 36% des cas. La sphère sociale a elle aussi son importance : 30% des femmes rencontrent ainsi leur compagnon par le biais de leurs ami(e)s.

L'homme idéal ? Pour 40% des internautes, il est "gentil et attentionné". Et le beau gosse de magazine, "brillant et séduisant" ? Un bide. Du moins en France, où il ne charme que 10% des participantes. Tous pays confondus, "le charme" et "l'état d'esprit" remportent les suffrages. "Le look" passe à la trappe avec 10% de réponses favorables.

Quel ciment pour le couple ?

Côté séduction, le premier pas vient soit de Monsieur, soit des deux. En tout cas, seules 16% des internautes disent avoir pris l'initiative pour séduire l'élu de leur coeur. Et au lit ? C'est la même chose, assure Aufeminin.com. Les dames ne lanceraient les hostilités que dans 10% des cas. Exception notable en Pologne, où elles sont 20% à prendre les initiatives...

Pour la longévité du couple, assurent une majorité de Françaises, une "vision commune du couple et de l'avenir" est un critère primordial. La qualité des relations sexuelles n'est le véritable ciment du couple que pour 20% d'entre elles. En revanche, chez les Espagnoles, 31% des participantes citent ce dernier critère.

"Râleuses" contre "taiseux"

"Des râleuses". C'est le principal défaut que les hommes reprochent ouvertement à leur compagne. C'est le cas dans tous les pays européens participants, précise Aufeminin.com. Et les hommes, trop taiseux ? En tout cas, pour 41% des participantes, leur homme "ne parle pas, n'exprime pas assez ses sentiments".

Les mentalités progressent : les Françaises ne sont que 7% à trouver leur homme "trop macho". Mais c'est le cas d'un quart des Polonaises... De leur côté, les Français ont des progrès à faire dans leur participation aux tâches ménagères : le couperet tombe, Monsieur n'est "pas assez impliqué" aux yeux d'un tiers des internautes.