Femme au volant, démission au tournant

  • A
  • A
Femme au volant, démission au tournant
@ MAXPPP
Partagez sur :

Le Britannique Chris Huhne a dû quitter ses fonctions, accusé d'avoir demandé à sa femme de prendre à son compte un excès de vitesse.

Encore une démission au sein du gouvernement britannique. Cette fois-ci, c'est le ministre de l'Energie Chris Huhne qui a annoncé vendredi qu'il abandonnait ses fonctions. Il est poursuivi pour avoir tenté de dissimuler un excès de vitesse.

Les faits qui lui sont reprochés remontent à 2003. Chris Huhne avait alors demandé à son épouse Vicky Pryce (dont il a divorcé depuis) de prendre à son compte des points de pénalité liés à un excès de vitesse, afin de pouvoir garder son permis de conduire.

Tous deux doivent comparaître devant la justice le 16 février prochain. Le Service des poursuites judiciaires de la Couronne (Crown Prosecution Service) a déclaré qu'il y avait "suffisamment de preuves permettant de poursuivre M.Huhne et Mme Pryce pour entrave au cours de la justice".

Regrets des libéraux-démocrates

Chris Huhne était pourtant une des figures libérales-démocrates du gouvernement de coalition formé en mai 2010 avec les conservateurs. C'est le troisième membre du gouvernement, et le deuxième libéral-démocrate, à quitter son poste. Il a précisé en annonçant sa démission qu'il conservait toutefois ses fonctions de député à Eastleigh, près de Southampton (sud).

Nick Clegg, le chef des libéraux-démocrates et vice-Premier ministren a fait savoir qu'il espérait le voir revenir s'il était innocenté. Le Premier ministre David Cameron a pour sa part indiqué qu'il était désolé de le voir quitter son poste, saluant son aide pour la formation du gouvernement d'union et son travail au secrétariat d'Etat à l'Energie et au changement climatique.