Felipe VI, roi d’Espagne … et de Corse

  • A
  • A
Felipe VI, roi d’Espagne … et de Corse
Felipe d'Espagne va prendre la succession de son père sur le trône@ Reuters
Partagez sur :

VEINARD - Il reprend jeudi la couronne de son père Juan Carlos et hérite en même temps de plusieurs titres en France. Mais que peut-il en faire ?

Felipe va enfin avoir une couronne sur la tête. Le nouveau roi d’Espagne prendra sa place sur le trône jeudi à la suite de son père Juan Carlos. Il deviendra donc officiellement Philippe VI de Bourbon, roi d’Espagne … mais aussi de Corse.

Vous ne rêvez pas, à la couronne d’Espagne est bien attachée celle de l’île de Beauté. En plus de ce trône anachronique, Felipe devient également duc et comte palatin de Bourgogne, comte du Roussillon, landgrave d’Alsace et comte du Haut-Rhin. Une belle ribambelle de titres, qui se poursuit, puisqu’il sera aussi : roi de Hongrie, de Croatie, de Jérusalem, de Dalmatie, de Castille, de Léon, d’Aragon, ou encore archeduc d’Autriche, duc de Lorraine, du Luxembourg, du Wurttemberg … en plus d'une bonne centaine d’autres titres !

D’où lui viennent ses titres en France ? Felipe est issu d’une longue dynastie de familles royales et nobles. Il descend directement de Louis XIV, mais aussi de la dynastie des Habsbourg, qui ont régné sur l’empire austro-hongrois et qui lui ont transmis tous les titres accumulés pendant des siècles. Ainsi, c'est son ancêtre Charles Quint qui lui a donné celui de roi de Corse.

Pourtant, fait remarquer Benoît Pellistrandi, historien et auteur de Histoire de l’Espagne (chez Perrin), la couronne d’Espagne s’est débarrassée de certains titres devenus obsolètes au fil de l’histoire, comme celui de "roi du Portugal". "Ce travail de nettoyage n’a pas été fait avec l’héritage italien, comme l’est la Corse", continue le spécialiste de l’Espagne. Pourquoi ? "Les Bourbons étaient sûrement attachés à l’aspect symbolique des titres. Plus la titulature est longue, plus le roi pouvait prétendre être le plus puissant et le plus important d’Europe", explique-t-il.

Felipe peut-il régner sur la Corse ? La réponse est claire : non. Ces titres "ne correspondent à rien de concret", explique Franck Ferrand, animateur de l’émission Au cœur de l’histoire, sur Europe 1. "Cela fait simplement partie du prestige d’un souverain, un peu comme la couronne, le sceptre et le trône", image le journaliste.



Felipe, roi d'Espagne ... et de Corsepar Europe1fr

Dans la Constitution espagnole, Felipe n’est que le roi d’Espagne. Tous ses autres titres ne sont reconnus qu’au titre de symbole. "Ce sont des titres morts. Comme si vous aviez un arbre avec des branches mortes, mais que vous les conserviez pas respect de la tradition et goût du folklore", ajouteFranck Ferrand. Benoît Pellistrandi ironise même : "Philippe VI ne peut pas décrocher son téléphone et dire à François Hollande : ‘J’aimerais que l’on se rencontre parce que le Roussillon est en balance et j’aimerais que l’on renégocie cette affaire !’". Ouf ! La République est sauve.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

C'EST OFFICIEL - Juan Carlos n'est plus roi

DISCOURS - Juan Carlos abdique pour favoriser le "renouvellement"

GENDRE IDEAL - Cinq choses que vous ne savez pas sur Felipe

SCANDALES - Juan Carlos, de mal en pis

ARCHIVES - Abdication, à qui le tour ?