Fashion Week : une designer chinoise ravie du soutien d'une fille Trump

  • A
  • A
Fashion Week : une designer chinoise ravie du soutien d'une fille Trump
@ Angela Weiss / AFP
Partagez sur :

Interrogée sur sa collaboration avec Tiffany Trump, la couturière de Shanghai a assuré que ses clientes, essentiellement chinoises pour l'instant, en étaient ravies.

La créatrice chinoise Taoray Wang a accueilli, à l'occasion de son défilé samedi, la plus jeune fille de Donald Trump, Tiffany, qu'elle a déjà habillée, sans état d'âme malgré des appels au boycottage.

Pour découvrir la collection automne/hiver de la designer qui avait conçu le manteau qu'elle portait le 20 janvier lors de l'investiture de son père, la jeune femme de 23 ans s'est présentée avec sa mère, Marla Maples, ancienne épouse de Donald Trump. La collection était un mélange de sobriété, avec des pièces classiques de couleur souvent sombre et unie, et de modernité avec un travail sur les longueurs et les coupes.

La touche féminine était accentuée par la présence de cuissardes et de hauts de dentelle transparente portés sous des pièces plus formelles. La collection était inspirée du théâtre chinois contemporain et son interprétation des grandes figures de la dynastie Qing, la dernière dynastie impériale de Chine. Interrogée sur sa collaboration avec Tiffany Trump, la couturière de Shanghai a assuré que ses clientes, essentiellement chinoises pour l'instant, en étaient ravies.

La maison de couture prévoit d'ouvrir en septembre sa première boutique aux Etats-Unis. "Je préfère me concentrer sur les qualités personnelles et la personnalité que de mettre une étiquette", a expliqué Taoray Wang à l'AFP, au sujet de celle qu'elle considère comme "une formidable jeune femme".  La créatrice dit ne pas avoir envisagé de refuser une collaboration avec la famille Trump, comme l'ont fait de nombreux designers. "Je n'y ai pas pensé parce que je suis très ouverte d'esprit. Je collabore avec des célébrités internationales et des dirigeants", a-t-elle expliqué.