Farc et Colombie sur la voie de la paix

  • A
  • A
Farc et Colombie sur la voie de la paix
Le chef de la délégation des Farc, Ivan Marquez prend la parole. A sa gauche, Jesus Santrich et à sa droite, Ricardo Tellez.@ Reuters
Partagez sur :

Les deux camps veulent installer une "paix stable et durable" pour mettre fin à ce conflit.

Les obstacles ont été nombreux : des intempéries à Bogota pour la délégation colombienne, des problèmes juridiques pour les Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc)… Mais finalement, tous les acteurs de ce processus de paix historique pour la Colombie –le quatrième depuis trente ans- sont arrivés à Oslo pour se mettre autour de la table. Le gouvernement colombien et la rébellion marxiste ont officiellement donné, jeudi en Norvège, le coup d'envoi des négociations.

>>> A lire : Farc : dans les coulisses des négociations

Les deux camps sont "d'accord pour l'installation publique d'une plateforme" de dialogue visant à instaurer "une paix stable et durable", ont-ils déclaré lors d'une brève déclaration commune lue dans un hôtel au nord d'Oslo par un représentant de Cuba, pays garant du processus de paix avec la Norvège. Les négociations sur le fond devraient s'ouvrir "à partir du 15 novembre" à La Havane.

 >>> A lire aussi : Tanja, la guérillera venue des Pays-Bas