Facebook/Yahoo! : une guerre en 4 actes

  • A
  • A
Facebook/Yahoo! : une guerre en 4 actes
@ MaxPPP et Reuters
Partagez sur :

Les deux géants du net se disputent plusieurs brevets.

La guerre des brevets se poursuit. Le géant des réseaux sociaux, Facebook, a porté plainte mardi contre le portail internet Yahoo!. Une plainte en forme de riposte : en mars dernier, c'est Yahoo! qui avait le premier porté plainte contre Facebook. A l'époque, Facebook avait prévenu : "nous nous défendrons avec vigueur contre cette procédure qui nous rend perplexes". Voila qui est fait.

Europe1.fr revient sur cette guerre des brevets qui oppose deux géants du web.

Acte 1 : Yahoo! demande à Facebook le versement de redevances. En février dernier, le portail Internet a réclamé à Facebook le versement de redevances. Yahoo! revendique en effet la paternité de plusieurs brevets utilisés par le premier réseau social du monde. Le groupe pionnier du Web n'excluait pas d'engager des poursuites contre Facebook s'il refusait de lui verser l'argent réclamé. D'autres sociétés avaient d'ailleurs accepté de tels versements.

Acte 2 : Yahoo! engage des poursuites. En l'absence d'accord avec Facebook, le portail Internet a décidé en mars dernier de porter plainte contre le réseau social, qu'il accuse d'avoir violé 10 de ses brevets concernant notamment la publicité sur Internet.

Dans sa plainte, Yahoo! assure que, "pour une large part de la technologie sur laquelle Facebook est fondé, Yahoo! y était arrivé en premier, et a en conséquence obtenu des brevets (...) pour protéger ces innovations". Dans sa plainte, Yahoo! estime en effet que Facebook était considéré "comme un des pires sites en termes de performance publicitaire" avant de se convertir à ses méthodes.

Le site créé en 1995 ajoute que "tout le modèle de réseau social de Facebook, qui permet aux internautes de créer des profils et de se connecter avec, entre autres, des gens et des entreprises", est basé sur une technologie qu'il a déposée.

Acte 3 : Facebook contre-attaque. Le géant américain estime que c'est Yahoo! qui enfreint 10 de ses brevets et non le contraire. Le réseau social a donc décidé mardi de porter plainte en réponse aux "décisions à courte vue de Yahoo! d'attaquer l'un de ses partenaires et de donner la priorité aux contentieux par rapport à l'innovation", a précisé le directeur juridique de Facebook, Ted Ullyot.

Acte 4 : Yahoo! confiant. Dans un communiqué diffusé en mars dernier, Yahoo! s'est dit confiant dans le fait que la justice lui donnerait raison. De son côté, Facebook avait admis fin mars qu'une victoire de Yahoo! dans ce contentieux aurait un impact important sur ses résultats financiers.

Quoi qu'il en soit, sa plainte déposée devant une juridiction fédérale de San José, en Californie, ouvre la voie au premier grand bras de fer judiciaire dans le domaine des réseaux sociaux.