Facebook plus vigilant sur les vidéos

  • A
  • A
Facebook plus vigilant sur les vidéos
@ REUTERS
Partagez sur :

Les vidéos violentes seront précédées d'un message d'avertissement à destination des internautes.

L'affaire a incité Facebook à modifier ses critères d'autorisation de vidéos. Le réseau social a supprimé de son site internet mardi une vidéo d'une femme en train d'être décapitée. Dorénavant, Facebook va ajouter des messages d'avertissement pour accompagner les vidéos violentes publiées sur son site

Facebook "irresponsable". Lundi, les informations de presse selon lesquelles le réseau social avait levé une interdiction qu'il avait mise aux images de violence explicite avait suscité un tollé. Ce jour-là, Facebook avait dit que les vidéos sanglantes, comme par exemple celle d'un homme masqué décapitant une femme au Mexique, étaient autorisées sur son site tant que le commentaire assortissant les images avait pour but de les "condamner" plutôt que de les approuver. Le Premier ministre britannique avait alors qualifié d'"irresponsable" Facebook qui, après avoir interdit la mise en ligne de telles vidéos en mai, avait justifié lundi son revirement par le principe de libre circulation des images.

Des messages d'alerte. Face au tollé, Facebook a fait savoir mardi qu'il allait être plus vigilant sur le respect des critères mis en place. Selon des images publiées sur plusieurs sites, le réseau social a finalement accompagné mardi ce changement de politique de la mise en place de messages d'avertissement accolés à ces vidéos : "ATTENTION ! Le contenu de cette vidéo est extrêmement violent et peut être choquant".