Facebook fait déjouer Tsahal

  • A
  • A
Facebook fait déjouer Tsahal
@ REUTERS
Partagez sur :

L'armée israélienne a dû annuler une opération suite à une fuite sur Facebook.

Tsahal a l'habitude d'utiliser Facebook et les réseaux sociaux pour contrôler son image sur Internet. Mais l'armée israëlienne a annulé une opération en Judée-Samarie, en Cisjordanie, après une "fuite" sur internet via le réseau social Facebook, a révélé mercredi la radio de l'armée israélienne.

Un militaire qui devait participer à cette opération, à savoir l'arrestation de suspects palestiniens, avait annoncé sur Facebook son imminence, en précisant la date et le lieu de l'opération. "Mercredi, nous faisons le ménage à Katana (un village près de Ramallah), et jeudi, si Dieu le veut, nous retournerons à la maison", a écrit le soldat sur son profil Facebook. Ses amis sur le réseau ont rapidement rapporté le fait à leurs supérieurs, qui ont alors annulé l'opération.

Dans un communiqué, le bureau du porte-parole de l'armée israélienne a indiqué que la fuite pouvait "nuire au succès de l'opération et mettre en danger les soldats". Le militaire à l'origine de la fuite a été condamné à dix jours de prison et a été retiré de son unité de combat. Son certificat d'aptitude au combat a également été annulé.