Facebook bientôt ouvert aux enfants ?

  • A
  • A
Facebook bientôt ouvert aux enfants ?
@ MAXPPP
Partagez sur :

Cette version pour les moins de 13 ans permettrait notamment aux parents de valider les demandes d'amis.

Facebook bientôt ouvert aux plus jeunes ? Le premier réseau social au monde travaille sur une nouvelle technologie qui permettrait aux enfants de moins de 13 ans d'avoir un compte Facebook. Actuellement, l'entreprise californienne exige que ses utilisateurs soient âgés d'au moins 13 ans, mais beaucoup de jeunes mentent à propos de leur âge pour avoir accès au site et rejoindre ses 900 millions d'utilisateurs.

Le contrôle des parents optimisé

Un porte-parole de Facebook a souligné qu'aucune décision n'avait pour l'heure été prise concernant un éventuel changement de politique. Un communiqué précise cependant que la société travaille sur une nouvelle technologie capable d'offrir un accès sécurisé au site communautaire pour les plus jeunes. Ces derniers pourraient ouvrir un compte à condition que les parents puissent contrôler leur activité, rapporte le Wall Street Journal. Ces nouveaux outils permettraient notamment aux parents de valider les demandes d'amis de leurs enfants ou d'autoriser ou de refuser l'installation d'applications.

"De nombreux rapports ont fait valoir combien il était difficile de faire respecter des restrictions d'âge sur Internet, en particulier lorsque les parents veulent que leurs enfants aient accès à des services et contenus en ligne", a déclaré un porte-parole de Facebook interrogé par le Wall Street Journal.

La loi qui embarrasse Facebook

"Nous sommes en dialogue permanent avec les parties prenantes, régulateurs et décideurs, sur les moyens d'aider au mieux les parents à préserver la sécurité de leurs enfants dans un environnement en ligne qui évolue", ajoute le réseau social. Selon le quotidien économique, le fait que de nombreux jeunes mentent à propos de leur âge met Facebook dans une situation embarrassante. Une loi fédérale américaine exige en effet des sites Internet qu'ils obtiennent une autorisation parentale avant de collecter des données personnelles de mineurs.

Dans ce contexte, Facebook n'aurait en fait"pas d'autre choix" que de chercher le moyen de permettre l'accès à son site aux jeunes en établissant des contrôles, poursuit le journal. Une source proche du dossier a indiqué que Facebook respectera pour ce faire les règles en vigueur aux Etats-Unis et dans le monde sur la protection des enfants, qui varient grandement d'un pays à l'autre.