Fabius : "oui, le délai court toujours" pour la livraison du Mistral

  • A
  • A
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - Laurent Fabius, le ministre des Affaires étrangères, a rappelé que la livraison du navire Mistral à la Russie était toujours "suspendue".

Laurent Fabius, le ministre des Affaires étrangères, a confirmé vendredi sur Europe 1 qu'un "délai cour[ait] toujours" pour la livraison du navire Mistral à la Russie, comme l'avait affirmé un peu plus tôt l'ambassadeur russe Alexandre Orlov. "Oui, le délai court toujours", a-t-il indiqué, tout en ajoutant : "dans les conditions actuelles, la livraison est suspendue".

Un cessez-le-feu ne suffira pas. Pour que les conditions changent, il faudrait que l'accord de Minsk soit appliqué, a souligné le ministre. Ces accords de paix signés à Minsk en septembre dernier prévoient, outre un cessez-le-feu, un "statut spécial" pour les régions de Donestk et Lougansk et la création d'une zone de sécurité le long de la frontière avec la Russie. Quant à l'entrée en vigueur d'un cessez-le-feu dans l'est de l'Ukraine, elle est prévue pour le 9 décembre selon la présidence ukrainienne et les séparatistes prorusses. Pour Laurent Fabius, elle serait "un élément, mais pas suffisant".

L'interview complète de Laurent Fabius sur Europe 1 :



Laurent Fabius : "déjà 10 millions de gens...par Europe1fr

La Russie, "un partenaire difficile". Laurent Fabius est aussi revenu sur les relations entre la France et la Russie, qui a eu "ces derniers temps des geste qu'on ne peut pas accepter, comme l'annexion de la Crimée". "Tout ce qui ira dans le sens d'une baisse de la tension, nous sommes preneurs", a-t-il affirmé. La Russie est "un partenaire, un partenaire difficile". 

>> LIRE AUSSI - La Russie attend son navire Mistral pour début 2015