"Nous avons eu l’Afghanistan, il ne faut pas qu’il y ait de ‘Sahélistan’", a prévenu vendredi sur Europe 1 Laurent Fabius au sujet de la situation au Mali et d’Aqmi.

"Ca menace non seulement le Mali mais toute la région", a considéré le ministre des Affaires étrangères.


"Nous voulons l’intégrité du Mali et lutter contre le terrorisme", a indiqué le ministre des Affaires étrangères, répétant qu’ "il n’y a pas de risque plus grave que le terrorisme".

Selon lui, les groupes armés qui sèment la terreur au Nord du Mali sont "des barbares". "Ils décapitent des gens, violent des femmes, détruisent des monuments, ce sont des barbares", a-t-il déclaré.