Expo universelle : la démesure chinoise

  • A
  • A
Expo universelle : la démesure chinoise
@ REUTERS
Partagez sur :

Inaugurée vendredi, l’exposition de Shanghai bat tous les records de taille mais aussi de coût.

Shanghai lèvera le voile vendredi sur une Exposition universelle de tous les records, dont le pouvoir chinois espère qu'elle démontrera la puissance et la transformation économique à grande vitesse du pays.

Shanghai, déjà considérée comme la ville la plus riche et fascinante de Chine, a mis les bouchées doubles pour faire de "son" expo baptisée "Meilleure ville, meilleure vie" un événement sans précédent et s'attirer un peu de la gloire dont avait profité Pékin avec les Jeux olympiques de 2008.

43.5 milliards de d'euros

La ville s'est transformée en profondeur pour l'occasion, avec la construction de réseaux routiers et lignes de métro qui permettront le transport des quelque 70 millions de visiteurs - en majorité chinois - attendus jusqu'au 31 octobre.

Officiellement, la Chine dit avoir dépensé 4,2 milliards de dollars (3,1 milliards d'euros) pour l'Expo, le double de la somme déboursée pour les JO de Pékin. Mais, si l'on y inclut le coût de construction des infrastructures, la facture s'élève selon certains médias à 43.5 milliards d'euros.

L'Expo universelle la plus chère de l'histoire

Cela en fait, et de loin, l'Expo universelle la plus chère de l'histoire alors que l'événement - une foire immense où chaque pays présente ses atouts dans un "pavillon" - a largement perdu de son attrait ces dernières années. "C'est un moment très important. Les préparatifs ont duré des années", souligne Hong Hao, directeur du Bureau de coordination de l'Expo universelle.

>> A lire également : l’expo universelle en 10 chiffres, ici

La Chine, premier pays en développement à accueillir l'Expo, a la ferme intention de remettre cet événement tombé en désuétude au coeur du calendrier international et d'inciter d'autres pays à l'imiter. Elle y voit aussi le moyen d'améliorer ses relations diplomatiques écornées avec certains pays et d'intensifier ses échanges commerciaux.