Explosions à Tianjin : la crainte d'une pollution toxique

  • A
  • A
Explosions à Tianjin : la crainte d'une pollution toxique
Que contenait précisément l'entrepôt parti en fumée à Tianjin (Chine) ? @ Fred Dufour / AFP
Partagez sur :

CHINE - Après les explosions dans un entrepôt de Tianjin, la quatrième ville de Chine, les habitants de la ville craignent de voir air et eau pollués.

Près de 48h après la catastrophe de Tianjin, les origines du drame et les produits de l'entrepôt restent encore inconnus. Selon les médias, l'entrepôt parti en fumée servait à stocker des centaines de tonnes de produits chimiques dangereux. Mais les responsables municipaux de Tianjin ont assuré vendredi, en conférence de presse, qu'ils ignoraient quels produits spécifiques se trouvaient dans l'entrepôt et avaient provoqué les déflagrations. La série d'explosion a fait au moins 50 morts et plus de 700 blessés.

Les habitants portent des masques. Selon des témoignages sur place, de nombreux habitants ont pris l'initiative de porter des masques pour se protéger, alors que, sur le lieu des explosions, des panaches de fumée s'élèvent encore par endroits. Des polluants ont été relevés dans l'air, au-dessus des seuils tolérés. Par e-mail, un habitant de Tianjin qui travaille près de la zone bouclée écrit son inquiétude pour les secouristes présents sur place. D'autres récits font état de malaises.

Selon les autorités, les vents ont poussé les polluants atmosphériques vers la mer, les éloignant de Pékin, située à 150 km au nord-ouest.

 

Tianjin AFPTV / AFP 714

© AFPTV / AFP


 

 

Que contenait l'entrepôt ? La liste des produits habituellement stockés dans les entrepôts de la société Ruihai Logistics se trouvent sur le site internet du transporteur… qui l'a depuis effacée ! Du gaz, de l'acide et des produits qui ont, pour au moins trois d'entre eux, des propriétés explosives comme la nitrocellulose. On trouve aussi une myriade de produits chimiques, mais difficile de dire si tous ces produits étaient réunis dans le bâtiment qui a explosé.

La presse chinoise rapporte qu'au moins 700 tonnes de cyanure de sodium étaient entreposées sur place et que des doses importantes de cette même substance, hautement toxique, ont été relevées dans les eaux usées des environs.

 

 

Tianjin FRED DUFOUR / AFP 714

© FRED DUFOUR / AFP


 

L'armée mobilisée, mais… Plus de 200 soldats formés à répondre aux catastrophes chimiques ont démarré le nettoyage des lieux des explosions, annonce l'agence étatique Chine Nouvelle. Vendredi matin, on notait peu d'activité aux abords immédiats de l'entrepôt en ruine, rapporte l'AFP. Les routes y menant ont été nettoyées des principaux débris. Selon la même source, des policiers présents devant les accès au site ne portaient aucune tenue protectrice, tandis que d'autres avaient le visage totalement recouvert d'un masque à gaz.

 

Tianjin AFPTV / AFP 714

© AFPTV / AFP






La Chine va contrôler ses produits à risque. La Chine va lancer une campagne nationale d'inspection de ses produits chimiques dangereux et de ses explosifs, ont annoncé les autorités vendredi, expliquant que le pays devait tirer une "profonde" leçon de la catastrophe à Tianjin, où des explosions dans un entrepôt mercredi ont fait au moins 50 morts. Le Conseil des affaires d'Etat, le gouvernement de la République populaire, a ajouté dans un communiqué publié sur son site internet que le renforcement des conditions de sécurité dans l'industrie passerait par une répression accrue des activités illégales.