Attentat de Manchester : consternation au Canada, Trudeau parle "d'horreur"

  • A
  • A
Attentat de Manchester : consternation au Canada, Trudeau parle "d'horreur"
Justin Trudeau, premier ministre du Canada a parlé "d'horreur" à propos de l'attentat qui a eu lieu à Manchester lors d'un concert d'Ariana Grande.@ AFP
Partagez sur :

Justin Trudeau, Premier ministre du Canada, a exprimé sur Twitter son soutien aux Britanniques après l'attentat lors du concert d'Ariana Grande à Manchester.

La classe politique canadienne a exprimé sa consternation lundi soir après l'attentat à la salle Arena de Manchester qui a fait 19 morts et plus de 50 blessés.

Les pensées des Canadiens "accompagnent les victimes et leurs familles". "Les Canadiens ont appris avec horreur l'attentat survenu à Manchester" et leurs "pensées accompagnent les victimes et leur famille", a écrit le Premier ministre Justin Trudeau sur son compte Twitter.



Le ministre de la Sécurité publique Ralph Goodale s'est déclaré "profondément inquiet après les attaques brutales au Royaume-Uni" en faisant part de sa solidarité avec les Britanniques.

"Innocentes victimes". Pour le gouverneur général David Johnston, représentant de la reine Elizabeth II, chef d'État en titre du Canada, "nos pensées et prières accompagnent les proches des innocentes victimes de la terrible explosion" de Manchester.

"Une nouvelle dévastatrice, notre amour et nos pensées sont avec la ville de Manchester et tous ceux qui ont été touchés par cette terrible attaque", a déclaré Thomas Mulcair, chef du Nouveau parti démocratique (gauche) pendant que la cheffe de l'opposition conservatrice Rona Ambrose assurait la population de Manchester du soutien des Canadiens.

Un numéro d'urgence pour les familles des Canadiens de Manchester. Le ministère canadien des Affaires étrangères a mis en place un numéro d'urgence pour les familles de ressortissants canadiens qui seraient à Manchester.