Européennes : cuisant échec des populistes aux Pays-Bas

  • A
  • A
Européennes : cuisant échec des populistes aux Pays-Bas
@ REUTERS
Partagez sur :

EUROPÉENNES- D’après les sondages, le populiste néerlandais Geert Wilders a essuyé jeudi un revers au coup d'envoi des élections.

L’INFO. Ils devaient arriver en tête de l’élection, mais selon les premiers sondages jeudi, les eurosceptiques néerlandais n’arriveraient qu’en quatrième position du scrutin aux Pays-Bas, qui inauguraient les élections européennes.

>> Lire aussi : La menace eurosceptique

Trois sièges perdus. Le Parti de la liberté, de Geert Wilders, ne récolte que 12 % des voix, d’après les estimations de sortie d’urnes pour ce premier jour d’élections européennes. Il était pourtant souvent cité comme exemple d’un parti eurosceptique qui monte en puissance en Europe.

Lors des dernières européennes aux Pays-Bas, le Parti de la liberté avait fait 17%. Il pourrait donc, contre toute attente, perdre des sièges au Parlement européen.

Le leader du parti d’extrême-droite a peut-être payé son alliance avec Marine Le Pen. Certes, les deux partis partagent une vision anti-islam de la société, mais sur d’autres thèmes tout aussi clivants, Geert Wilders se situe moins à droite. Il défend notamment les droits des homosexuels.

La faute à l’abstention ? Lui explique ce revers par un taux d’abstention record. Seuls deux tiers des Néerlandais se sont rendus aux urnes : "Avec seulement 37 % de participation, on ne peut pas dire que les Néerlandais soient devenus europhiles. Ce n’est pas vrai, on ne peut pas dire ça", s’est justifié le fondateur du parti d’extrême-droite, qui ne se présente pas lui-même pour être député.

En effet, et c’est la plus grosse surprise, les pro-européens se sont plus déplacés que les europhobes. Le parti centriste, le plus europhile de la campagne, arriverait en tête, selon les sondages.

Vendredi, les Tchèques et les Irlandais se rendent aux urnes. Pour les Français, ce sera dimanche. Il faudra attendre dimanche soir à 23 heures pour connaître les premiers résultats officiels.

Vendredi, les Tchèques et les Irlandais se rendent aux urnes. Pour les Français, ce sera dimanche. Il faudra attendre dimanche soir à 23 heures pour connaître les premiers résultats officiels.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460

TOP DEPART - Elections européennes, c'est parti !

CARTE - Ces candidats tiennent l'affiche

VIS MA VIE - Que fait un eurodéputé de ses journées ?

ON BALANCE - Le Parlement européen, machine à recycler de l'UMP

DANS LES FAITS - L'UE se mêle-t-elle de tout ?