Etudiants français tués à Londres : un accusé avoue être entré dans le studio

  • A
  • A
Etudiants français tués à Londres : un accusé avoue être entré dans le studio
Partagez sur :

Daniel Sonnex, l'un des deux meurtriers présumés des étudiants français Laurent Bonomo et Gabriel Ferez, sauvagement tués en juin 2008 à Londres, a reconnu pour la première fois mardi être entré dans leur studio avec son complice. Jusqu’à présent, il reconnaissait seulement avoir fait le guet.

"Je suis entré en escaladant la fenêtre." Pour la première fois, Daniel Sonnex, l’un des deux coupables présumés du meurtre de deux étudiants français à Londres en 2008, a reconnu, mardi matin, être entré dans le studio avant que le cambriolage ne dégénère. Jusqu'à présent, il n'avait plaidé coupable que de cambriolage, précisant avoir fait le guet à l'extérieur du bâtiment pendant que Nigel Farmer, son complice, opérait dans le studio.

"Je faisais le guet. Je suis resté dehors pendant que mon ami pénétrait" par la fenêtre du salon restée ouverte, a raconté Daniel Sonnex. "J'ai entendu du remue-ménage. J'ai entendu des voix, de plus en plus fortes". Puis son complice l'a appelé : "Entre, donne-moi un coup de main. J'ai besoin d'un coup de main." "J'ai regardé par la fenêtre, poursuite Daniel Sonnex. Je n'y voyais rien et je lui disais sors, sors mais il répétait entre, entre."

Daniel Sonnex, dit "Dano", et Nigel Farmer sont accusés d'avoir tué de façon "barbare" Laurent Bonomo et Gabriel Ferez, 23 ans tous les deux, le 29 juin 2008 dans le studio de Laurent Bonomo dans le sud-est de Londres. Les deux étudiants avaient été ligotés, bâillonnés et lacérés de coups de couteau, dont certains après leur mort. Leur studio avait ensuite été incendié.