Etudiants français tués à Londres : le procès ajourné à lundi

  • A
  • A
Etudiants français tués à Londres : le procès ajourné à lundi
Partagez sur :

Le procès des deux Britanniques accusés du meurtre sauvage de deux étudiants français en juin 2008 à Londres, qui devait entrer dans le vif du sujet vendredi, a été ajourné à lundi en raison d'un témoin malade.

"Un témoin a été porté malade dans la nuit (...) nous préférons repousser le procès jusqu'à lundi", a indiqué le représentant du ministère public au cours d'une audience qui n'a duré que quelques minutes. Le procès de Daniel Sonnex, 23 ans, et Nigel Edward Farmer, 34 ans, qui s'était ouvert mercredi, devrait reprendre lundi à 10H30 locales (09H30 GMT).

24-04-scene-crime-Londres-Laurent-Bonomo-and-Gabriel-Ferez-Stephen-Hird-Reuters-400300
Les deux hommes sont accusés de meurtre, séquestration, cambriolage et incendie volontaire. Ils avaient plaidé non coupables à l'automne de tous les chefs d'accusation, pour lesquels ils encourent la réclusion à perpétuité. Mais peu après l'ouverture de l'audience, en présence de plusieurs parents des victimes, l'avocat de Daniel Sonnex a annoncé que son client avait finalement décidé de plaider coupable de cambriolage. Il n'a en revanche pas changé de position sur les autres chefs d'inculpation.
06-07_Gabriel-Ferez-et-Laurent-Bonomo_reuters_400300
Les corps de Gabriel Ferez et Laurent Bonomo, deux étudiants de 23 ans, avaient été retrouvés le 29 juin 2008 dans le studio loué par ce dernier dans le sud-est de Londres. Ils avaient été ligotés, bâillonnés et lacérés de plus de 240 coups de couteau au total sur le cou, le dos, le torse et la tête, avant que le studio ne soit incendié.

Le mobile de ce double meurtre, qui avait choqué les opinions publiques en France comme en Grande-Bretagne, reste à ce jour un mystère. Le verdict est attendu au plus tard le 5 juin.