Etats-Unis : une jeune sataniste avoue plus de 20 meurtres

  • A
  • A
Etats-Unis : une jeune sataniste avoue plus de 20 meurtres
@ CAPTURE D'ECRAN YOUTUBE
Partagez sur :

VIDEO - Miranda Barbour, détenue pour un meurtre en Pennsylvanie, a assuré avoir tué plus d'une vingtaine de personnes en plusieurs années.

LES AVEUX. Ses propos font froid dans le dos. L'Américaine Miranda Barbour, 19 ans, détenue pour un meurtre en Pennsylvanie, a assuré à un journal local qu'elle avait en réalité tué plus d'une vingtaine de personnes dans tout le pays. Ces aveux n'ont pas été confirmés par les autorités. Mais dans tout les États-Unis, la police et le FBI commencent à se pencher sur des meurtres non élucidés ces dernières années pour détecter un éventuel lien.

Le meurtre de Pennsylvanie. Miranda Barbour a été arrêtée et écrouée pour le meurtre d'un homme de 42 ans, en novembre dernier. Elle a avoué être l'auteur de ce crime commis avec son mari, Elytte Barbour, 22 ans.Le couple s'était marié trois semaines auparavant et venait de déménager en Pennsylvanie. Il aurait attiré sa victime grâce à une annonce proposant une relation sexuelle moyennant 100 dollars, sur site de petites annonces Craigslist, raconte la chaîne CBS. L'homme aurait été poignardé par la jeune femme et étranglé par son mari. Depuis sa prison, Miranda Barbour a assuré au quotidien local The Daily Item que l'homme avait "dit des choses qu'il ne fallait pas", ajoutant : "après, les choses ont échappé à tout contrôle. Je peux vous dire qu'il ne devait pas être poignardé. Mon mari devait juste l'étrangler"

"A partir de 22, j'ai arrêté de compter". Les confessions de la jeune femme vont plus loin. Elle assure en effet que ce meurtre n'était que le dernier d'une longue série d'homicides commis à travers le pays, au Texas, en Californie et surtout en Alaska. Au journaliste qui lui demande combien de personnes elle a tué, Miranda Barbour répond : "à partir de 22, j'ai arrêté de compter". Elle donne peu de détails sur les autres meurtres revendiqués, mais la police locale travaille tout de même d'ores et déjà avec les polices d'autres États et avec le FBI sur sa possible implication dans d'autres assassinats. La meurtrière, elle, assure pouvoir "indiquer sur une carte où vous pouvez trouver les corps".

Une secte satanique. Miranda Barbour raconte aussi avoir été agressée sexuellement quand elle était enfant, une affirmation confirmée par sa mère auprès du journal. Elle assure avoir commencé à tuer à l'âge de 13 ans, après avoir rejoint une secte satanique en Alaska. Le "leader" de cette secte l'aurait emmené avec lui tuer un homme qui lui devait de l'argent. Miranda Barbour aurait ensuite déménagé en Caroline du Nord.

"J'avais l'impression de regarder un film". A propos du meurtre commis en Pennsylvanie, la jeune femme assure "se souvenir de tout". "J'avais l'impression de regarder un film". Elle explique aussi n'avoir aucun remord et jure ne pas vouloir sortir de prison : "si je sortais, je recommencerais".