Etats-Unis : une conseillère de Donald Trump accusée de plagiat

  • A
  • A
Etats-Unis : une conseillère de Donald Trump accusée de plagiat
Monica Crowley aurait plagié des dizaines de passages de son livre. @ JIM WATSON / AFP
Partagez sur :

Selon CNN, la future conseillère en communication de Donald Trump a plagié plus de 50 passages dans son livre. 

La future conseillère à la communication du Conseil de sécurité nationale de Donald Trump, Monica Crowley, a été accusée samedi de plagiat dans l'un de ses livres, publié en 2012, selon la chaîne CNN. Monica Crowley, une auteure et commentatrice conservatrice sur Fox News, a été nommée par Donald Trump au poste de directrice de la communication stratégique du Conseil de sécurité nationale. Un journaliste de CNN a passé en revue le livre What the (Bleep) Just Happened publié en 2012 chez HarperCollins et identifié plus de 50 passages copiés avec des changements mineurs sur des articles de presse, des sites Internet, des articles de centres de réflexion ou encore sur Wikipedia.

"Une attaque politique". Un passage sur la politique économique keynésienne reprend par exemple en grande partie un article publié en 2009 sur investopedia.com. Les passages sont souvent d'ordre factuel, incluant des chiffres ou des informations historiques ou économiques, et semblent d'après les extraits publiés par CNN avoir été le plus souvent simplifiés. L'équipe de transition de Donald Trump a défendu Monica Crowley dans un communiqué : "Toute tentative de discréditer Monica n'est qu'une attaque politique destinée à détourner l'attention des vrais défis auxquels ce pays fait face", indique l'équipe, sans confirmer ni démentir les accusations de plagiat.