États-Unis : un homme escalade la tour Trump à New York, la police l'arrête

  • A
  • A
États-Unis : un homme escalade la tour Trump à New York, la police l'arrête
Les forces de l'ordre ont brisé une vitre et se sont saisis de l'homme afin de mettre fin à son ascension.@ DREW ANGERER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

Cet homme, dont l'identité n'a pas été dévoilé, voulait rencontrer le candidat républicain à la Maison-Blanche.

Un jeune homme qui escaladait la tour Trump à New York à l'aide de ventouses dans l'espoir de rencontrer le candidat républicain à la présidentielle a été intercepté par les forces de l'ordre à une fenêtre après environ trois heures d'ascension.

"Coussins d'air" pour amortir une chute. Le jeune homme âgé de 20 ans, en bermuda, casquette et sac à dos, se servait de cinq ventouses pour escalader la tour du magnat de l'immobilier qui mesure plus de 200 mètres. La police surveillait de près son ascension mais n'est pas intervenue immédiatement. "Nous avons brisé une fenêtre et avons pu établir le dialogue", a expliqué à la presse le chef de la police pour le sud de Manhattan, William Morris, précisant que des "coussins d'air" destinés à amortir une éventuelle chute avaient aussi été déployés."Son unique souhait était de parler à M. Trump", qui était mercredi non pas à New York mais en campagne en Virginie et en Floride.

"Aller voter pour M. Trump". L'identité du jeune homme n'a pas été révélée, mais dans une vidéo postée sur YouTube titrée "Message à M. Trump (pourquoi j'ai escaladé votre tour)", qui n'a pas encore été authentifiée par les autorités, un jeune homme au visage partiellement dissimulé par un sweat-shirt à capuche exhorte les Américains à voter pour le candidat républicain. "La raison pour laquelle j'ai escaladé votre tour est pour attirer votre attention", dit le jeune homme qui se présente comme un "chercheur indépendant". "Et pour tous ceux qui regardent cette vidéo s'il vous plaît aidez à la rendre virale pour qu'elle arrive jusqu'à M. Trump, et soyez sûrs d'aller voter pour M. Trump le jour des élections".

Hospitalisé, puis, arrêté. Les policiers n'ayant pas réussi à le dissuader de poursuivre son ascension, ils ont fait descendre une nacelle de laveurs de vitres à sa hauteur et ont brisé une fenêtre, quelques mètres au-dessus du grimpeur. C'est quand il est arrivé au niveau de cette ouverture qu'il a été vigoureusement saisi par trois policiers. Il a été transféré à un hôpital pour des examens psychologiques à l'issue desquels il devrait être formellement placé en état d'arrestation, a indiqué William Morris, de la police de la métropole.