États-Unis : un groupe "bi-partisan" appelle les grands électeurs à ne pas voter pour Trump

  • A
  • A
États-Unis : un groupe "bi-partisan" appelle les grands électeurs à ne pas voter pour Trump
Les grands électeurs s'apprêtent à voter pour l'élection du président américain.@ Drew Angerer / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

Dans une lettre adressée aux grands électeurs, les auteurs expriment leur inquiétude pour la tranquillité des États-Unis en cas d'élection confirmée de Donald Trump.

Un collectif qui se définit comme "bi-partisan" et composé de grands électeurs, d'intellectuels, de responsables politiques et de "citoyens inquiets" a publié mercredi dans la presse américaine une lettre intitulée "Estimés électeurs", dans laquelle ils demandent aux grands électeurs de ne pas voter pour Donald Trump. "Il y a des moments dans l'histoire d'une nation où les circonstances extraordinaires appellent des mesures extraordinaires. Un tel moment est arrivé et votre courage est requis", déclarent-ils.

Menace pour la Constitution.Les auteurs de la lettre s'inquiètent des conséquences de l'élection de Donald Trump, dont l'investiture est prévue fin janvier. Ils reconnaissent à ce propos le caractère exceptionnel de leur démarche. "Jamais dans l'histoire de notre République, il n'y a eu de président-élu comparable à Donald Trump. Son investiture ferait peser une menace grave et durable sur la Constitution, la tranquillité du pays et la stabilité internationale."

Risque pour les libertés. Et la lettre de lister toutes les menaces inhérentes au programme et à la personnalité de Donald Trump, notamment concernant les libertés d'expression, de la presse et religieuse. Le groupe évoque également les conflits d'intérêts liés à ses relations d'affaires passées, sa volonté de fermer les yeux sur la torture, ses liens avec la Russie. Les auteurs s'alarment enfin de l'absence d'expérience passée de Donald Trump, qui n'a jamais été élu localement ou nationalement, dans l'administration ou dans l'armée, ainsi que de sa tendance à s'emporter en public et à laisser ses émotions interférer dans ses décisions.

Vote en conscience. "Pour toutes ces raisons, son éventuelle accession à la Maison-Blanche met en danger la Constitution, les libertés qu'elle garantit et la prospérité et le bien-être durable des États-Unis", affirme le collectif. Il rappelle en outre que la Constitution américaine autorise les grands électeurs à voter en conscience et que ce n'est pas pour rien que les pères fondateurs du pays leur ont donné ce droit. "Nous vous implorons donc de voter pour une personne avec le tempérament, l'intégrité et le dévouement aux principes constitutionnels nécessaires à un Président", concluent les auteurs.