États-Unis : un élu musulman proche de Sanders veut conquérir le parti démocrate

  • A
  • A
États-Unis : un élu musulman proche de Sanders veut conquérir le parti démocrate
Keith Ellison serait le premier musulman a présider le parti démocrate@ Ilya S. Savenok / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

Le candidat a déjà reçu le soutien de Bernie Sanders et du futur chef des démocrates du Sénat.

Keith Ellison, un élu du Congrès allié à Bernie Sanders, a annoncé lundi sa candidature à la présidence d'un parti démocrate américain laminé, et qu'il entend tirer dans une direction plus progressiste.

Candidat à la présidence d'un parti exsangue. "Je suis fier d'annoncer ma candidature à la présidence du comité démocrate national, et si j'ai l'opportunité d'occuper cette fonction, je ferai tout pour que le parti démocrate devienne une organisation qui nous rassemble et promeuve un programme qui améliore la vie des gens", a déclaré Keith Ellison, 53 ans, dans un communiqué.

Déjà des soutiens. L'élu du Minnesota, premier musulman élu au Congrès (en 2006), était l'un des premiers à avoir apporté son soutien à Bernie Sanders, en octobre 2015, dans la course à l'investiture présidentielle contre Hillary Clinton. Le sénateur Bernie Sanders lui a rendu la pareille en lui apportant son soutien. De nombreux poids lourds démocrates le soutiennent aussi, dont le prochain chef des démocrates du Sénat, Chuck Schumer. "Le parti démocrate doit se regarder dans le miroir et travailler inlassablement pour devenir à nouveau le parti dont les travailleurs sauront qu'il est à leur service", a déclaré Bernie Sanders en lançant une pétition en faveur de Keith Ellison la semaine dernière.

"Il faut que notre priorité soit les électeurs, pas les donateurs". Après huit ans de présidence Obama, le parti démocrate est en crise, ayant perdu le Congrès et la Maison Blanche, ainsi que de nombreux États au niveau local (gouverneurs et assemblées locales). La bataille pour reconstruire le parti de John F. Kennedy et de Bill Clinton passera selon Keith Ellison par une transformation populaire, en renforçant l'ancrage local.

"Il faut que notre priorité soit les électeurs, pas les donateurs", a-t-il expliqué dimanche sur la chaîne ABC, dans une pique à peine voilée contre Hillary Clinton. "Il faut que ce soit le coiffeur, la serveuse, les gens qui ont peur que leur usine mette la clé sous la porte (...) C'est comme cela qu'on reviendra."

Les instances du parti trancheront. Keith Ellison serait le premier musulman et le troisième Noir, selon le Huffington Post, à présider le parti. Il fait face notamment à Howard Dean, ancien président du parti (2005-2009) et candidat aux primaires présidentielles de 2004. Le choix sera fait par les instances du parti démocrate. Il est actuellement dirigé par intérim par Donna Brazile, à la suite de la démission en juillet de Debbie Wasserman Schultz, très contestée pour son biais pro-Clinton durant les primaires.