États-Unis : un contractuel de la NSA sera poursuivi pour espionnage

  • A
  • A
États-Unis : un contractuel de la NSA sera poursuivi pour espionnage
La NSA est embarrassée par cette affaire qui vient s'ajouter à celle d'Edward Snowden. (Image d'illustration)@ CHRISTOF STACHE / AFP
Partagez sur :

Après avoir volé des codes ultra-secrets, Harold Thomas Martin aurait copié des informations confidentielles pour un volume de 50.000 gigaoctets. 

Des procureurs fédéraux américains ont annoncé jeudi qu'ils poursuivraient pour espionnage un homme suspecté d'avoir volé une "quantité effarante" de données classées "top secret" alors qu'il travaillait pour des agence d'État, dont la NSA.

Un "fort risque de fuite". Arrêté le 27 août dernier, Harold Thomas Martin "fait courir un danger à la sécurité nationale des États-Unis" et "présente un fort risque de fuite" s'il est libéré sous caution, ont prévenu les procureurs en demandant son maintien en détention jusqu'à son procès.

50.000 gigaoctets de documents. Durant plus de deux décennies, ce résident du Maryland a copié et subtilisé des informations confidentielles, dont le volume est estimé à au moins 50.000 gigaoctets, a précisé l'argumentaire du parquet. Les enquêteurs n'ont pour l'instant pas établi que Harold Thomas Martin ait transmis ces données à des intérêts ou gouvernements étrangers. Ces documents classés top secret ont notamment été récupérés au domicile du suspect, ainsi que dans le coffre de son véhicule. Les policiers ont aussi saisi un "arsenal" composé de dix armes à feu, dont un fusil d'assaut.

Vol de codes ultrasecrets. Cet employé est soupçonné d'avoir volé des codes informatiques ultrasecrets utilisés pour pirater des réseaux de gouvernements étrangers, avait indiqué lors de son arrestation le New York Times. L'affaire est embarrassante pour la NSA car elle rappelle le précédent Edward Snowden. Cet homme a révélé au monde entier l'ampleur des programmes de surveillance de la NSA. 

Harold Thomas Martin était jusqu'à maintenant poursuivi pour détention de matériels secrets et vol au détriment du gouvernement. Il risquera une peine de prison plus lourde en étant inculpé d'espionnage. Il doit comparaître vendredi devant un juge de Baltimore qui décidera de son maintien sous les verrous.