États-Unis : un candidat républicain jette à terre un journaliste du "Guardian"

  • A
  • A
États-Unis : un candidat républicain jette à terre un journaliste du "Guardian"
Greg Gianforte affirme que le journaliste l'aurait harcelé de questions pendant une interview télévisée@ JUSTIN SULLIVAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

"Greg Gianforte m'a jeté au sol et a cassé mes lunettes", a raconté le journaliste, une version confirmée par une consoeur présente.

Un journaliste du quotidien britannique le Guardian a accusé mercredi un membre du parti républicain américain de l'avoir jeté au sol et d'avoir cassé ses lunettes.

Une violente altercation. L'altercation entre Greg Gianforte, candidat dans le Montana (Nord des États-Unis) à une élection partielle au Congrès, et le journaliste Ben Jacobs s'est déroulée lors d'un événement organisé au siège de campagne du républicain à Bozeman, au Montana, rapporte le Guardian. "Greg Gianforte m'a jeté au sol et a cassé mes lunettes", a affirmé Ben Jacobs sur son compte Twitter. L'incident a eu lieu après que le reporter a posé une question sur le système de santé.

D'autres personnes présentes ont corroboré sa version des faits. "Ben est entré dans une pièce où une équipe de télévision locale était installée pour une interview avec Gianforte", a rapporté un journaliste de BuzzFeed, Alexis Levinson, sur Twitter. "Soudain j'ai entendu un énorme crash et j'ai vu les pieds de Ben voler en l'air alors qu'il tombait au sol."

Le candidat aurait répondu à une attitude agressive. L'équipe du candidat républicain a expliqué pour sa part dans un communiqué que l'accrochage avait eu lieu alors que Greg Gianforte donnait une interview. "Ben Jacobs du Guardian est entré dans le bureau sans permission, a brandi un enregistreur au visage de Greg de manière agressive et a commencé à le harceler de questions", selon le communiqué. Le candidat républicain aurait alors demandé au journaliste de quitter la pièce et de baisser son enregistreur, ce qu'il n'aurait pas fait. "Jacobs a saisi le poignet de Greg et a pivoté, les faisant tomber tous les deux", selon le communiqué.

Sur l'enregistrement audio du journaliste, on entend Greg Gianforte lui demander de partir, mais pas d'enlever son enregistreur. Le Guardian s'est dit "consterné" par l'affaire et des démocrates ont demandé à Greg Gianforte de retirer sa candidature.