Etats-Unis : Trump abandonne l'idée d'exclure les transgenres de l'US Army

  • A
  • A
Etats-Unis : Trump abandonne l'idée d'exclure les transgenres de l'US Army
Trump avait avancé en juillet dernier des coûts médicaux "démesurés" pour justifier l'interdiction des transgenres dans l'armée. Image d'illustration. @ ELSA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

Le Pentagone a fait savoir dans la foulée que l'armée américaine accepterait des recrues transgenres dès lundi. 

Donald Trump a renoncé à saisir la Cour suprême afin qu'elle infirme les décisions de justice qui entravaient sa décision d'interdire aux transgenres d'entrer dans l'armée, a annoncé vendredi le département de la Justice.

Engagement possible dès lundi. Le Pentagone a fait savoir dans la foulée que les forces armées américaines accepteraient l'incorporation des recrues transgenres dès lundi. Donald Trump avait tenté au mois de juillet d'interdire aux transgenre de s'engager dans l'armée, avançant les coûts "médicaux démesurés et le désordre" qui pourrait en résulter.

"Une grande nouvelle". Jennifer Levi, une avocate du groupe LGBT GLAD, a salué comme "une grande nouvelle" l'annonce du gouvernement américain. L'interdiction, a-t-elle dit, "n'était pas une bonne chose ni pour l'armée ni pour notre pays".

Une interdiction levée en 2016. Le Pentagone a levé en 2016, sous la présidence d'Obama, l'interdiction faites aux personnes ouvertement transgenres de s'engager dans l'armée américaine. La mesure, qui fait suite à celle de 2011 autorisant les homosexuels déclarés à porter l'uniforme, devait entrer en vigueur dans le courant de l'année, mais le secrétaire à la Défense, James Mattis a décidé le 30 juin dernier de la repousser de six mois.