Etats-Unis : stop aux selfies avec les ours

  • A
  • A
Etats-Unis : stop aux selfies avec les ours
@ Reuters
Partagez sur :

Le parc de Lake Tahoe, en Californie, demande aux touristes d’arrêter de se prendre en selfie avec des ours. 

Après les panneaux "ne nourrissez pas les animaux", y’aura-t-il bientôt des affiches "ne prenez-pas de selfies avec les bêtes" ? En tout cas, le parc de Lake Tahoe, à cheval entre la Californie et le Nevada, aux Etats-Unis, en a assez des touristes qui se prennent en photo ou en vidéo avec les ours. "Nous avons eu des foules de gens qui se précipitent vers les ours pour avoir un selfie", a déclaré Lisa Herron, la porte-parole du parc interrogée par le Reno Gazette-Journal. Le problème est tel que les fonctionnaires menacent de fermer la zone si les imprudents continuent de prendre la pose avec l’imposant animal.

"Nous avons peur d’une attaque". Car le service des forêts des Etats-Unis a averti les visiteurs. "Les ours sont des animaux sauvages imprévisibles et peuvent attaquer s’ils se sentent menacés", rappelle le superviseur de la forêt californienne, Nancy Gibson, interrogée par CBS.  Lisa Herron ajoute : "Il y a un problème de sécurité, bien évidemment. Nous avons peur que quelqu’un se fasse attaquer". Le porte-parole de la forêt ajoute qu’un ours a chargé un groupe de visiteurs, mais que heureusement personne n’a été blessé.

"Reculer lentement vers une autre zone". Surtout qu’en octobre, les ours se rassemblent en nombre à Lake Tahoe. A cette période de l’année, l’animal chasse les saumons qui remontent les rivières de la forêt. Du coup, le risque pour les touristes de croiser un ours, et donc de se faire attaquer, augmente. Lisa Herron conseille sur le site Mashable : "si vous rencontrez l’animal, le mieux est de reculer lentement vers une autre zone." Sachez tout de même qu’au cas où vous devriez prendre vos jambes à votre cou, un ours peut courir à une vitesse de pointe de près de 50 km/h.