États-Unis : les sept occupants armés d'un parc d'Oregon acquittés

  • A
  • A
États-Unis : les sept occupants armés d'un parc d'Oregon acquittés
Ammon Bundy, leader du mouvement de contestation, a été acquitté comme le reste de son groupe de militants.@ ROB KERR / AFP
Partagez sur :

Ces sept cowboys américains avaient occupé illégalement un parc de l'Oregon pendant 41 jours en début d'année.

Des manifestants armés qui avaient occupé un parc naturel d'Oregon, dans l'ouest des États-Unis, pendant plus d'un mois en début d'année ont été acquittés par un tribunal fédéral jeudi.

"Force et intimidation". Les sept accusés, dont les deux frères Ammon et Ryan Bundy, meneurs de la contestation, étaient poursuivis pour avoir tenté d'empêcher des employés fédéraux d'entrer dans le parc national Malheur "par la force et l'intimidation". Plusieurs d'entre eux étaient aussi poursuivis pour possession d'arme à feu, et deux pour vol de biens du gouvernement.

Le parc occupé plus d'un mois. L'occupation de 41 jours avait débuté le 2 janvier dans le parc naturel de Malheur, situé dans une région rurale reculée de l'Oregon, avant que la police ne parvienne à faire évacuer les lieux le 11 février. Le groupe de militants était composé essentiellement d'éleveurs et d'anciens militaires venus d'autres États, qui réclamaient la restitution des terres fédérales "au peuple" et dénonçaient des conditions de plus en plus dures imposées aux éleveurs par le gouvernement fédéral.