États-Unis : les républicains de la Chambre gardent Paul Ryan à leur tête

  • A
  • A
États-Unis : les républicains de la Chambre gardent Paul Ryan à leur tête
Paul Ryan, 46 ans, a été désigné à l'unanimité par ses pairs.@ AFP
Partagez sur :

Les élus républicains de la Chambre des représentants des États-Unis ont voté mardi pour reconduire Paul Ryan à la tête de l'institution.

Ce n'est pas vraiment une surprise. Les élus républicains de la Chambre des représentants des États-Unis ont voté mardi pour reconduire Paul Ryan à la tête de l'institution, dans la foulée de leur victoire aux élections du 8 novembre, selon le groupe parlementaire.

Pas d'opposition du Tea Party. Sans opposition des ultra-conservateurs issus du Tea Party, Paul Ryan, 46 ans, a été désigné à l'unanimité par ses pairs lors d'un vote à huis clos au Capitole comme candidat officiel du parti majoritaire pour le poste de président de la chambre basse du Congrès, "speaker", fonction qu'il occupe depuis environ un an.

Paul Ryan, qui avait gardé ses distances durant la campagne et même critiqué le candidat Donald Trump, parie sur la coopération et ne cesse de chanter les louanges du 45e président des Etats-Unis, qui prêtera serment au Capitole le 20 janvier.

Un Congrès majoritairement républicain. Les républicains ont conservé la majorité dans les deux chambres du Congrès, Chambre des représentants et Sénat, lors des élections de la semaine dernière. Les nouveaux élus ne prendront leurs fonctions que le 3 janvier. Et l'élection du "speaker" n'aura lieu qu'à la rentrée de janvier lors d'un vote de l'ensemble des parlementaires, démocrates et républicains.

Et chez les démocrates ? Côté démocrate, des dissensions ont repoussé l'élection interne de leur chef au 30 novembre. C'est actuellement Nancy Pelosi, 76 ans, qui dirige le groupe minoritaire, mais un candidat d'une nouvelle génération pourrait contester son leadership, Tim Ryan, 43 ans.