Etats-Unis : les écoles d'un comté du Colorado équipent leurs gardiens de fusils

  • A
  • A
Etats-Unis : les écoles d'un comté du Colorado équipent leurs gardiens de fusils
Les écoles d'un comté de l'Etat américain du Colorado vont armer leurs gardiens avec des fusils semi-automatiques@ VANDERLEI ALMEIDA / AFP
Partagez sur :

Les écoles d'un comté de l'Etat américain du Colorado vont armer leurs gardiens, déjà munis de pistolets, avec des fusils semi-automatiques pour protéger élèves et professeurs d'un éventuel tireur.

Les écoles d'un comté de l'Etat américain du Colorado vont armer leurs gardiens, déjà munis de pistolets, avec des fusils semi-automatiques pour protéger élèves et professeurs d'un éventuel tireur, ont indiqué mercredi leurs représentants.

"Leçons tirées des fusillades". Les autorités du comté de Douglas, près de Denver, la capitale de l'Etat, ont acheté 10 fusils semi-automatiques pour un total de 12.300 dollars. "Suite aux leçons tirées des fusillades dans d'autres écoles, y compris dans le Colorado, nous pensons que notre priorité doit être d'assurer à tout moment la sécurité de chaque élève, chaque parent ou membre de la communauté qui se trouve sur notre propriété", a expliqué la porte-parole de la zone scolaire concernée, Paula Hans.

67.000 élèves à protéger. Aucune fusillade n'a eu lieu dans ce comté de 2.300 kilomètres carrés mais les autorités ont préféré prévenir tout incident. "Il s'agit d'une décision entièrement proactive pour assurer la sécurité", a souligné Mme Hans. Les 86 écoles concernées accueillent en tout 67.000 élèves. Les huit personnes chargées de la sécurité de ces écoles, déjà équipées de pistolets, vont devoir s'entraîner pour obtenir le permis de manipuler ces fusils.

La protection des écoles est un débat récurrent aux Etats-Unis depuis le drame de l'école Sandy Hook, dans le Connecticut, où un déséquilibré avait tué 20 écoliers en décembre 2012. Le Colorado a été pour sa part le théâtre de la tuerie de Columbine en 1999, qui a fait 15 morts. Un homme a aussi tué 12 personnes en 2012 et en a blessé 70 autres dans un cinéma de la ville d'Aurora.