Etats-Unis : le deuxième évadé de la prison haute sécurité a été arrêté

  • A
  • A
Etats-Unis : le deuxième évadé de la prison haute sécurité a été arrêté
Partagez sur :

Le second meurtrier en cavale aux Etats-Unis a été blessé et arrêté vivant dimanche près de la frontière canadienne, mettant fin à une évasion digne d'un roman policier, qui tenait en haleine les Américains depuis trois semaines.

Fin de cavale. "Le cauchemar est terminé". C'est par ces mots que le gouverneur de l'Etat de New York, Andrew Cuomo, s'est félicité dimanche soir de l'arrestation de David Sweat. Agé de 35 ans, cet homme a été arrêté deux jours après la mort de son complice d'évasion, Richard Matt, 49 ans, tué vendredi par la police. Le procureur a précisé dans une conférence de presse que David Sweat, qui n'était pas armé, avait été blessé de deux balles dans le torse, et se trouvait dans un état stationnaire.

Les habitants soulagés. David Sweat a été arrêté par un policier patrouillant seul en voiture, alors qu'il courait au bord d'une route près de la ville de Constable, dans l'Etat de New York, à environ 3 km de la frontière canadienne. Le policier lui a demandé de s'approcher, David Sweat, en tenue de camouflage, l'a ignoré et est parti en courant dans un champ. Craignant qu'il disparaisse derrière un écran d'arbres, le policier a tiré, a précisé lors de la conférence de presse le chef de la police de l'Etat de New York Joseph D'Amico. Il a d'abord été transféré dans un hôpital local, avant d'être acheminé vers un établissement plus grand.

David Sweat a été arrêté à 25 km au nord de la cabane près de laquelle son complice Richard Matt avait été tué, dans un secteur rural et boisé, difficile d'accès. Ses habitants ont poussé dimanche un énorme soupir de soulagement. Le médecin légiste a précisé que Richard Matt avait été tué de trois balles dans la tête, tirées par une arme semi-automatique.

Une traque qui a coûté des millions de dollars. Le chef D'Amico a précisé que les deux hommes, qui utilisaient du poivre pour que les chiens ne retrouvent pas leur trace, s'étaient à un moment séparés. "Quand, je ne pourrais pas le dire", a-t-il ajouté. L'arrestation de Sweat, à quelque 60 km au nord-ouest de la prison d'où les deux hommes s'étaient évadés dans la nuit du 5 au 6 juin, met fin à une cavale qui tenait en haleine les Américains. Leur traque a mobilisé par moment jusqu'à 1.300 membres des forces de l'ordre, et aura coûté des millions de dollars.

Ils faisaient route vers le Canada. La police avait ces derniers jours averti qu'ils pourraient tenter de passer au Canada. Elle les avait localisés il y a une semaine grâce à des objets personnels laissés dans une cabane de chasse à 5 km de la moindre route, près du hameau d'Owls Head. Les fugitifs avançaient suivant un axe nord-ouest, et la police avait ensuite localisé et tué Richard Matt, près d'une cabane à Malone, à 4 heures de marche au nord-ouest de la première.

Une évasion rocambolesque. Les deux meurtriers s'étaient enfuis de la prison de haute sécurité de la petite ville de Dannemora, dans le nord de l'Etat de New York, en découpant à la scie les murs de leur cellule respective, puis en empruntant un dédale de tunnels et de canalisations, jusqu'à une bouche d'égoût en dehors de la prison.