Etats-Unis : le coup d’essai d’Al-Qaïda

  • A
  • A
Etats-Unis : le coup d’essai d’Al-Qaïda
Avant de tenter d'envoyer des bombes dans des aviosn, Al-Qaïda avait effectué des essais d'envoi de colis vers les Etats-Unis.@ CNN
Partagez sur :

Des colis devant préparer les attentats récemment déjoués ont été interceptés mi-septembre.

Les attentats déjoués la semaine dernière avaient semble-t-il été soigneusement préparés. Mais les autorités américains avaient eu vent de ces préparatifs. Elles avaient en effet intercepté à la mi-septembre des colis en provenance du Yémen à destination de Chicago, dans ce qui constituait apparemment un coup d'essai pour l'envoi des engins explosifs découverts la semaine dernière

Ces paquets découverts en septembre et qui auraient été envoyés par Al-Qaïda dans la Péninsule arabique (AQAP), contenaient notamment des livres religieux et un disque dur d'ordinateur, mais pas d'explosifs. "A l'époque, nous avons évidemment enquêté et, connaissant l'intérêt des groupes terroristes pour l'aviation, nous avons considéré la possibilité que AQAP était en train d'étudier la logistique du système du fret", a précisé un responsable américain.

Chicago dans le viseur

"Quand nous avons appris la grave menace de la semaine dernière, nous nous sommes souvenus de l'incident", ce qui a contribué à "la riposte très rapide de nos gouvernements", a également déclaré ce responsable.

De tels tests seraient une pratique courante pour la nébuleuse terroriste. "Effectuer des coups d'essai est toujours important pour Al-Qaïda", a commenté sur ABC Dick Clarke, un ancien responsable de la lutte antiterroriste à la Maison Blanche. "Dans ce cas précis, ils voulaient pister les colis en utilisant le système de suivi pour savoir exactement quand ils allaient arriver quelque part, comment régler le minuteur pour que la bombe explose au bon endroit, sans doute au-dessus de Chicago".

La ville de l’Illinois, fief de Barack Obama, est particulièrement surveillée. Les deux colis piégés découverts vendredi en Grande-Bretagne et à Dubaï et envoyés du Yémen via les services de messageries FedEx et UPS, étaient adressés à des synagogues à Chicago.